Roland Emmerich
Sony

"J’aurais dû arrêter quand Will Smith est parti"

« On regrette surtout que l'humour et la provoc du cinéaste soient ici très discrets. Vingt ans ont passé. Rien n'a bougé », écrivait-on sur Independence Day : Resurgence au moment de sa sortie en 2016. Un suite peu inspirée que le réalisateur Roland Emmerich regrette aujourd’hui, comme il le confie à Yahoo ! : « Je voulais faire un film exactement comme le premier, mais ensuite au milieu de la production Will Smith est parti parce qu’il voulait faire Suicide Squad. J’aurais dû arrêter le film à ce moment-là, parce qu’on avait un bien meilleur script. J’ai dû bricoler un nouveau scénario très rapidement. J’aurais simplement dû dire non parce que tout à coup, je faisais quelque chose que je critiquais moi-même : une suite ».

Roland Emmerich : « J'ai une forme de peur de la fin du monde »

Independence Day : Resurgence a rapporté 389 millions de dollars à travers le monde, bien loin des 817 millions du premier film vingt ans avant. Et une nouvelle suite semble aujourd’hui totalement improbable.

De Midway à Independence Day, Roland Emmerich commente ses plus belles explosions