DR

George Clooney n'était pas le premier choix d'Alfonso Cuaron.

Avant d'engager Sandra Bullock et George Clooney dans Gravity, Alfonso Cuaron avait pensé à Angelina Jolie et Robert Downey Jr pour les rôles principaux. Il a par la suite expliqué que la comédien a dû refuser finalement de jouer Ryan pour se consacrer à d'autres projets, et que les répétitions avec l'acteur avaient été catastrophiques car il n'arrivait pas à jouer correctement à cause de la technologie novatrice utilisée sur le film : "Avec lui, on a vite compris que la technologie serait un obstacle. Je trouve que Robert est fantastique quand il est libre d'improviser, d'inventer des trucs. Mais sur ce projet, il ne pouvait pas se permettre ça".

Gravity est largement à la hauteur des attentes

La star a donné sa version des faits au micro d'Howard Stern. Il confirme que la manière de filmer ne lui correspondait pas du tout, évoquant même un début de panique : "Tout ce que je peux vous dire, c'est que j'ai fait un test avec l'équipe, entouré d'une nouvelle caméra multi-sphérique qui devait les aider pour les effets-spéciaux. Notons que je fais partie de ces gens qui perdent facilement leur assurance quand ils sont face à quelque chose de déstabilisant. Alors je ne sais pas si j'étais dans un mauvais jour ou quoi mais au bout de 20 minutes, j'ai craqué : 'C'est dingue ce truc, ça va durer encore longtemps ?'. Ils m'ont répondu : 'Encore deux heures' et là je leur ai avoué que non, je ne tiendrai pas deux heures de plus. Dans la vie, il vaut mieux connaître ses limites si on ne veut pas se retrouver en pleine panique...".

Emmanuel Lubezki : ses meilleurs films et ce qu’il en dit

Robert Downey Jr a donc laissé tomber Gravity, devenu par la suite un joli succès, aussi bien critique que public, mais il n'a pas vraiment de regret à avoir : il cartonne avec les Avengers tout en alternant avec des projets plus personnels comme Le Soliste ou Le Juge. Bande-annonce de L'Ere d'Ultron, qui cartonne en France et sortira aux Etats-Unis dès demain :