Universal/Mars Distribution/Sony/

Ils ont reversé leur salaire de Rainy Day in New York à des associations.

Rebecca Hall, révélée au grand public dans Vicky Cristina Barcelona, de Woody Allen, en 2008, a publié un long message sur son compte Instagram pour expliquer qu’elle ne voulait plus travailler avec le réalisateur. Quand le scandale Harvey Weinstein a éclaté, elle était sur le plateau de Rainy Day in New York, le prochain-prochain film du réalisateur (qui sortira après Wonder Wheel), et à l’heure où les langues se délient à Hollywood à propos des agressions sexuelles, la comédienne regrette d’avoir travaillé avec un cinéaste accusé d’abus envers sa fille adoptive, Dylan, alors âgée de 7 ans. L’affaire remonte à 1992, lorsque Mia Farrow a quitté Woody Allen après avoir découvert qu’il avait une liaison avec Soon-Yi, leur autre fille adoptive âgée de 22 ans. Celle-ci a été classée sans suite, puis Soon-Yi a depuis épousé le réalisateur, mais le fils de l’actrice, Ronan Farrow, n’a cessé d’accuser son père. Et c’est en grande partie lui qui a fait éclater le scandale Weinstein en incitant de nombreuses comédiennes à parler de leurs agressions sexuelles.

A 12 ans, Eliza Dushku a été agressée sexuellement sur le tournage de True Lies

Rebecca Hall a donc décidé de reverser son salaire reçu pour Rainy Day in New York à l’association Time’s Up, qui combat les inégalités sexuelles (agressions, écarts de salaire…). Dans la foulée, son partenaire dans le film Timothee Chalamet a pris la même décision. L’acteur de 22 ans, qui connaît un joli succès critique ces temps-ci grâce à Call Me By Your Name, a décidé de partager sa paye entre trois associations : Time’s Up, le Centre LGBT de New York et RAINN.

Le message de Rebecca Hall est disponible ici, en anglais, et celui de Timothée Chalamet est .

Mark Wahlberg donne son salaire à une association de victimes d’agressions sexuelles

Prochainement au Cinéma