Ready Player One : "Si Steven n’avait pas été là, le film n’aurait pas pu voir le jour"

Ready Player One : "Si Steven n’avait pas été là, le film n’aurait pas pu voir le jour"

Ernest Cline nous dévoile les coulisses de l’adaptation très attendue de son livre de SF.

Ready Player One sortira à la fin du mois, et c’est sans aucun doute l’un des projets les plus attendus du moment, car cette chasse au trésor futuriste se déroulant dans un gigantesque univers virtuel permet à Steven Spielberg de jouer avec sa propre filmographie et son héritage. L’occasion de se pencher longuement sur sa carrière dans le nouveau numéro de Première.

7 clins d’œil bien cachés dans le teaser de Ready Player One

Ernest Cline, l’auteur du roman publié en 2011, nous révèle comment le papa d’Indiana Jones, E.T, Jurassic Park et Les Dents de la mer s’est retrouvé sur le projet, et surtout comment il a permis de véritablement lancer cette adaptation.

Comment l’adaptation s’est retrouvée entre les mains de Steven Spielberg ?
Au début, je n’étais même pas sûr que le bouquin soit publié, mais très vite, beaucoup d’éditeurs ont fait monter les enchères pour en obtenir les droits. C’est cette guerre qui a attiré l’attention des studios hollywoodiens. Et à leur tour, ils se sont mis à se battre pour obtenir les droits d’adaptation cinéma ! C’était surréaliste. En 48 heures, ma vie a totalement changé. Résultat, j’ai dû écrire une première version du scénario avant même la sortie du livre. Puis l’adaptation est restée en stand-by pendant cinq ans. Le gros problème était que le roman cite beaucoup de films et qu’aucun studio ne voulait donner son autorisation d’utilisation.

Comment les choses se sont-elles débloquées ?
Il y a trois ans, j’apprends que Spielberg est fan du roman et intéressé par son adaptation. Hallucinant : il a tout inspiré dans ce livre, jusqu’à la narration, qui est calquée sur son style ! On me dit qu’il va lire le script et que je ne dois pas attendre de réponse avant deux semaines. Les quatorze jours les plus longs de ma vie. Et il a accepté. Immédiatement, il a réussi à convaincre les ayants droit de chaque licence. Si Steven n’avait pas été là, le film n’aurait pas pu voir le jour.

Inspiré par Steven Spielberg, Ernest Cline écrit la suite de Ready Player One

L’interview complète est à retrouver dans le nouveau numéro de Première.

Sommaire du nouveau Première : Taxi 5, Steven Spielberg, Bruce Campbell, Rosamund Pike, Dark City…

Bande-annonce du film qui sortira le 28 mars :

 

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Gueule d'ange
Volontaire
7 Minuti

PREMIÈRE ACTUS