DR

Vue dans les Kaïra, Radiostars et le remake d'Old Boy, Pom Klementieff poursuit une carrière discrète et éclectique des deux côtés de l'Atlantique.

Pom Klementieff vient d'être choisie pour donner la réplique à Chris Pratt et ses compagnons dans la suite des aventures des trublions de l'espace. Une belle opportunité pour la carrière de cette actrice française multi-facette qui a déjà fait ses preuves de notre côté de l'Atlantique. Née au Quebec d'un père d'origine franco-russe et d'une mère d'origine coréenne, Pom Klementieff passera les premières années de sa vie en Côte d'Ivoire et au Japon avant de s'installer en France. Ce sont peut-être tous ces voyages qui lui donneront l'audace et l'ouverture d'esprit dont elle fera preuve dans ses choix de carrière.

Après quelques années de droit, elle s'inscrit au cours Florent en 2007 et se fait remarquer pour son charisme trouble et sauvage. Elle quitte les planches et passe de l'autre côté de l'écran avec des petits rôles dans Sans armes, ni haine ni violence de Jean Paul Rouve et Après lui de Gaël Morel. Mais c'est Loup de Nicolas Vanier qui lui permettra de se faire connaître du grand public. Dans cette belle aventure humaine et animale qui fera plus d'un million d'entrées en salle, elle incarne Naztasia, une intrépide nomade des Evènes qui monte à cheval et affronte sans ciller le climat hostile des montagnes de la Sibérie Occidentale. Un premier rôle badass qui lui ouvrira en grand les portes du cinéma français.

 

Forte de ce joli succès, elle enchaîne une série de seconds rôles plus légers en partageant l'affiche avec François Damiens dans Les Kaïra et dans Une Pure Affaire. On la croisera aussi (bien que trop brièvement) dans Radiostars avec Manu Payet, L'Amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder et Paris à tout prix de Reem Kherici. Beaucoup de comédies donc, mais peu de place pour crever l'écran.

 

En parallèle Pom Klementieff s'offrira une virée à la tonalité plus tragique pour le petit écran dans la série Canal + Pigalle la Nuit. En 2011, elle est en couple avec l'humoriste et chroniqueur Nicolas Bedos.

 

Coup du destin, crampe des zygomatiques ou hasard des rencontres ? Pom Klementieff délaisse soudainement les comédies françaises qui la cantonnent à des petits apparitions pour s'envoler en 2013 vers les Etats-Unis. Elle décroche le rôle de Haeng-Bok, la garde du corps sexy et venimeuse de Sharlto Copley dans le remake américain d'Old Boy signé Spike Lee. Une apparition remarquée qui lui permet de poser un pied à Hollywood et qui l'encourage à s'installer à Los Angeles. Dans la foulée, elle s'offre le premier rôle de Hacker's Game, une coproduction Franco-Américaine qui, malheureusement, n'est sortie qu'en VOD en mars dernier. Il faudra donc attendre encore un peu avant de voir son nom en gros sur une affiche de film américain. Mais la chance tourne et voilà qu'elle signe avec Marvel pour jouer un personnage encore sous silence dans Les Gardiens de la Galaxie 2 (certains parlent de la télépathe Mantis). Pas mal pour cette comédienne de 29 ans qui fêtera ses dix ans de carrière à la sortie du film !