Django Unchained continue de fâcher certaines personnes. Le site TMZ (très orienté tabloïd et rumeurs) a interrogé l'acteur et rappeur Katt Williams (vu dans Norbit avec Eddie Murphy, et bientôt dans Scary Movie 5) à propos du nouveau western de Quentin Tarantino, où un esclave (Jamie Foxx) devient chasseur de primes pour délivrer sa femme des griffes de l'affreux Calvin Candie (Leonardo DiCaprio). La réaction de Williams fut assez directe. "Quentin Tarantino croit qu'il peut utiliser le "mot qui commence par N" [NDLR : "nègre"]. Mais j'ai fait le tour de [tous les Noirs] et personne ne sait d'où il tient ce passe-droit", déclare Williams. "J'espère qu'il ne l'a pas eu de la part de Samuel L. Jackson ou de Jamie Foxx, parce que [il s'adresse à Tarantino] ils ne vont pas t'aider quand je te verrai", a-t-il lancé, bravache.TMZ a tenté de faire valoir à Williams la comparaison entre Tarantino et Steven Spielberg, dont le film Amistad (1997), sur l'esclavage, utilisait également le mot qui fâche. Peine perdue. "Quentin Tarantino n'est pas Steven Spielberg. Steven Spielberg ne veut pas être Noir, Quentin Tarantino pense qu'il l'est. Alors quand il verra un vrai nigga, on verra s'il est pour de vrai." Sur ces paroles, Williams est parti aller se bagarrer sur un parking avec le producteur de rap Suge Knight.Cette mini-polémique fait écho aux propos du réalisateur Spike Lee, depuis longtemps en conflit avec Tarantino, qui avait déclaré il y a une semaine ne pas vouloir voir le dernier Tarantino "par respect pour ses ancêtres", et que "l'esclavage américain n'était pas un western spaghetti de Sergio Leone".Django Unchained, sorti avec succès aux Etats-Unis la semaine dernière, débarque en France le 16 janvier prochain. Bande-annonce : 

Prochainement au Cinéma