Quentin Tarantino BAFTA
Abaca

Le réalisateur n’a jamais vraiment digéré que Démineurs de Kathryn Bigelow remporte les prix du meilleur film et du meilleur scénario original en 2010.

Once Upon a Time… in Hollywood est sorti plus tôt dans l'année et a déjà remporté un franc succès, tant sur le plan du box-office puisque devenant l’un des films les plus rentables de Quentin Tarantino, mais aussi par la critique : déjà nommé aux Golden Globes de 2020, cet hommage au cinéma des années 60 et 70 fait partie des prétendants pour les Oscars. Et ce ne serait pas la première fois que Tarantino verrait son travail nommé pour la prestigieuse cérémonie, notamment pour ses scénarios (Django Unchained, Pulp Fiction). Il y a pourtant bien eu un épisode où le cinéaste s’est senti lésé : lors de la 82e cérémonie en 2010, son Inglourious Basterds avait été nommé dans les catégories meilleur scénario et meilleur film… pour repartir les mains vides.

Quentin Tarantino abandonne l’idée de faire son épisode de Star Trek

C’est en tout cas ce qu’il raconte dans un podcast de CinemaBlend : "Dans le cas d'Inglorious Basterds, nous avions une chance dans la catégorie Meilleur film, mais nous savions tous que Kathryn Bigelow allait gagner pour Démineurs. C'était comme ça. Dans ce cas-là, j'étais déjà vraiment furieux d'avoir perdu pour le scénario original face à Mark Boal. Et j'aime bien Mark, on s'est beaucoup parlé pendant tout le processus. Mais je pense juste que mon scénario était meilleur, d'accord ? C'est là que j'ai eu l'impression de me faire voler."

Par la suite, lors de la cérémonie durant laquelle était nommé Django, le réalisateur s’est à nouveau retrouvé face au scénariste Mark Boal. Aussitôt, il est allé le confronter avant le début de la remise des prix : "Je lui suis tombé dessus dans le hall de Kodak. Je lui ai dit "Enfoiré, tu n’as pas intérêt à quitter ton siège. Si tu te lèves, il vaut mieux pour toi que ce soit pour aller pisser. Je ne suis en compétition avec personne d’autre ici, et je vais vous mettre à terre ce soir !"" Mais les menaces étaient inutiles, Django Unchained quittant cette fois la cérémonie avec les prix du meilleur scénario et du meilleur acteur dans un second rôle pour Christoph Waltz. À voir si Once Upon a Time... in Hollywood aura lui aussi droit à ses petites chamailleries cette année, en cas de nomination.

Halloween : Tarantino parle de son projet abandonné