Quentin Tarantino
TFM Distribution

Le réalisateur brise enfin le silence sur une scène polémique qui a fait couler beaucoup d’encre depuis la sortie de son neuvième film aux Etats-Unis.

Enfin ! Après différents remous dans la presse de la part de Shannon Lee, fille de Bruce, de Dan Inosanto, ancien partenaire d’entraînement de la star, de Mike Moh, interprète de l’acteur à l’écran, et de Robert Alonzo, coordinateur des cascades dans Once Upon a time… In HollywoodQuentin Tarantino prend enfin la parole.

Au centre de la polémique depuis plusieurs jours : un combat mettant en scène un Bruce Lee fictif face au personnage incarné par Brad Pitt, Cliff Booth. On connait l’histoire, le feuilleton est quelque peu romanesque et Tarantino ferait passer Bruce Lee pour un "connard arrogant" selon sa fille Shannon. Et cette scène, d’ores et déjà emblématique, de son neuvième film, se moquerait intentionnellement de l’acteur-star des films d’art martiaux.

Shannon Lee, fille de Bruce Lee, tacle sévèrement Quentin Tarantino

Le cinéaste a enfin briser le silence pour couper court à la polémique, comme le relaye IndieWire : "Bruce Lee était ce genre de type arrogant. La façon dont il parlait, je n’en ai pas beaucoup rajouté au final. Je l’ai entendu dire ce genre de choses, pour avoir cet effet-là. Si les gens affirment qu’il n’a jamais dit qu’il aurait pu battre Mohammed Ali… Ben, il l’a dit. Pigé ? Non seulement il l’a dit, mais sa femme, Linda Lee, le dit également dans sa première biographie que j’ai lu. Elle a vraiment écrit ça noir sur blanc."

Tarantino n’y va pas avec le dos de la cuillère, le tout avec le débit mitraillette qu’on lui connaît, sa cinéphilie passionnée et les arguments qu’il pioche dans sa mémoire aux allures d’archives bien classées. "Est-ce que Cliff Booth aurait pu battre Bruce Lee ?", ajoute le réalisateur de Pulp Fiction. "Brad [Pitt] n’aurait jamais pu battre Bruce Lee mais Cliff peut-être… Si vous me posez la question : ‘Qui pourrait gagner entre Bruce Lee et Dracula ?’ C’est le même délire. Il s’agit d’un personnage de fiction. Si je dis que Cliff peut battre Bruce Lee, c’est un personnage fictif donc il peut le battre. La réalité c’est que Cliff est un Béret Vert,[un ancien des forces spéciales], il a tué beaucoup d’ennemis durant la Seconde Guerre Mondiale. Dans des combats à mains nues (…)"

Dan Inosanto, ex-protégé de Bruce Lee, critique à son tour Quentin Tarantino

Réponse hasardeuse, provocation gratuite, contre-attaque géniale ou défense ardente de son œuvre… Peut-être que Quentin Tarantino a fait un peu tout cela à la fois. Une chose est sûre : cela valait le coup d’attendre. On peut désormais passer à autre chose, balayer cette polémique d’un revers de la main et aller voir le film pour se faire soi-même une idée de la représentation fictive de Bruce Lee. Once Upon a time… In Hollywood sort dans les salles françaises demain, mercredi 14 août.

 

Notre critique d'Once Upon a time... In Hollywood