Quel est le lien entre SOS Fantômes, Lost et Experimenter ?

milgram.jpg

L'expérience de Milgram, qui a souvent inspiré la fiction.

Experimenter évoque la vie et les travaux de Stanley Milgram, professeur et chercheur en psychologie et père de la très controversée « expérience de Milgram » qui étudie le rapport à l’autorité et l’obéissance. Il s'agit de mettre deux individus dans des pièces séparées, le premier pose des questions au second et doit lui envoyer des décharges électriques en cas de mauvaise réponse. Le second est complice et les décharges sont fausses. Mais dans l’écrasante majorité des cas, les sujets continuent d’envoyer des décharges de plus en plus fortes malgré les cris de douleurs qu’ils peuvent entendre de l’autre côté du mur, juste parce qu’on le leur demande.
Outre des documentaires, notamment Obedience, tourné par Milgram lui-même, l’expérience a beaucoup intéressé la fiction.
Tour d’horizon.

"Experimenter est un film passionnel sur des idées"

The Tenth Level (1975)

(mauvais) Téléfilm de la chaîne CBS qui met en scène l'expérience de Milgram en exagérant, pour les besoins de la fiction, certaines réactions des sujets. Milgram est renommé Turner et incarné par William Shatner.

I... Comme Icare (1979)

Dans un passage du film d'Henri Verneuil inspiré par l'assassinat de Kennedy, l'enquête sur le tireur mène au professeur David Naggara qui enseigne à Layé (clin d’œil à l'université de Yale où enseignait Milgram). Il montre au procureur Volney (Yves Montand) une expérience en tout point similaire à celle de Milgram et c'est Despaul (Jacques Denis) qui en est le sujet. La différence fondamentale avec la vraie expérience c'est que Despaul peut voir celui qui est censé être électrocuté. Malgré quelques hésitations et lamentations, il continue jusqu'à 405 volts. Des détails sont repris comme la phrase « je prends la responsabilité » du scientifique qui permet en général au sujet de continuer d'envoyer des décharges sans se soucier de la souffrance de sa victime. En outre, les résultats annoncés par Naggara correspondent aux statistiques de Milgram.

Mister Gaffes (1980)

Dans cette comédie, le personnage de Gary Busey est volontaire pour participer à une expérience et il s'agit d'une parodie totale de celle de Milgram. C'est-à-dire qu'il n'y a plus l'idée principale d'étudier l'obéissance à l'autorité : il est le seul sujet, attaché à un siège et une scientifique lui envoie des décharges à chaque mauvaise réponse. Comme on le voit dans la vidéo, le mécanisme a des ratés et le héros est un peu plus électrocuté que prévu.

SOS Fantômes (1984)

Même principe que précédemment : le docteur Venkman (Bill Murray) jauge les capacités divinatoires de deux candidats en essayant de leur faire deviner des choses qu'ils ne sont pas censés voir (le motif de cartes retournées). Sauf qu'à chaque mauvaise réponse, il envoie une petite décharge électrique au sujet dans l'erreur. Comme si cela ne suffisait pas, Peter triche totalement et électrocute toujours le même en lui faisant croire qu'il se trompe tandis qu'il prétend que l'autre candidate gagne à tous les coups, uniquement pour la séduire par la suite. Lorsque le candidat électrocuté lui demande le but de l'expérience, la réponse du héros rappelle énormément le prétexte invoqué par les collègues de Milgram pour justifier les décharges tout au long de l'expérience. Ce mensonge était utilisé pour étudier les comportements humains, Venkman l'utilise pour s'envoyer en l'air ; difficile de dire lequel est dans l'abus.

Malcolm (2003)

Dans l'épisode 5 de la saison 5 (« Caméra Cachée »), Malcolm est piégé par son professeur, Mr. Herkabe. Celui-ci lui demande de filmer son frère à son insu et lui explique dans un premier temps qu'il s'agit d'un travail scolaire. Après quelques rapides hésitations, Malcolm s'exécute. Sauf qu'au moment de présenter son travail, Herkabe révèle qu'il s'agit de son adaptation personnelle de l'expérience de Milgram et qu'il a remplacé le sujet 2 par un proche et la décharge par une trahison personnelle doublée de la honte. Le concept de Milgram est détourné : Herkabe a agi par vengeance et le châtiment n'est pas factice puisque Reese et Malcolm sont vraiment affectés par l'expérience. Mieux, il n'en tire aucune conclusion scientifique puisqu'il explique à la classe pour enfoncer son élève : « on ne peut pas savoir si l'un d'entre nous aurait agi de cette façon face à l'autorité, mais on sait que Malcolm l'a fait ».

Lost (2005)

Durant la deuxième saison de la série Lost, les survivants découvrent une trappe cachant un genre de salle de contrôle qui obsède le personnage de Locke. Il y a notamment un compteur et un ordinateur et toutes les 108 minutes, il faut taper plusieurs chiffres précis dans l'ordinateur, ce qui fait repartir le compteur à zéro. Dans le cas contraire, « quelque chose d'horrible » arriverait. Comme personne n'a jamais essayé de ne rien faire pour voir ce qui se passerait vraiment, certains pensent qu'il s'agit d'une diversion et en trouvant des caméras, ils suggèrent que c'est simplement une expérience sur l'obéissance aveugle face à des instructions, même si rien ne prouve qu'elles sont justifiées. Il s'avère finalement que l'ultimatum était bien réel.

New York, Unité Spéciale (2008)

Dans l'épisode 17 de la saison 9 de la série, Merrit Rook (Robin Williams) est un psychopathe qui appelle des gens au téléphone en se faisant passer pour un policier pour les contraindre ensuite à faire des fouilles au corps, prétendant que la police est en route mais qu'il faut gagner du temps. Lorsqu'il le fait, il déclare s'appeler le Détective Milgram. Si ce n'était pas assez clair, le petit farceur ne s'arrête pas en si bon chemin et met en scène une version hardcore de l'expérience Milgram où il veut forcer l'inspecteur Stabler à électrocuter l'inspectrice Benson.

Le Jeu de la mort (2009)

Le documentaire de Christophe Nick intitulé Le Jeu de la mort a appliqué l'expérience de Milgram à la télévision. Concrètement, « l'autorité » est remplacée par un autre pouvoir plus spécifique, celui d'un plateau télé. Dans cette version, le sujet testé pense être un candidat dans un test de jeu télévisé (donc sans récompense à la clé). Cependant les contraintes restent les mêmes : il doit électrocuter un homme en cas de mauvaise réponse, pendant que des psychologues l'observent sans qu'il le sache. Par la suite le documentaire se penche sur les mécanismes qui ont conduit les « candidats » à se soumettre ou pas aux injonctions de la présentatrice.

Curiosity – How Evil Are You ? (2011)

L'émission Curiosity de la chaîne américaine Discovery Channel a également recréé l'expérience de Milgram dans un contexte télévisuel. Le programme était présenté par le réalisateur Eli Roth et la question qui servait de moteur au show était : 50 ans après, avons-nous changé ? »

Compliance (2012)

C'est le même principe que dans New York Unité Spéciale (et ce n'est pas une lubie des scénaristes : le fait divers a pris tellement d’ampleur aux Etats-Unis qu'il a son propre nom, le « strip search prank call scam »). Dans ce film, un sociopathe appelle la responsable d'un fast food en se faisant passer pour un policier. Tout le film repose sur le principe d'obéissance aveugle à l'autorité : il n'est qu'une voix dans un téléphone mais personne ne remet en cause ce qu'il dit et la gérante ainsi que son compagnon maltraitent une jeune fille (qu'ils forcent à se déshabiller pour une fouille au corps, etc) uniquement parce que c'est ce que leur ordonne leur interlocuteur au bout du fil.

Experimenter de Michael Almereyda avec Peter Sarsgaard et Winona Ryder est actuellement en salles.

 

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues