Diaphana

L’actrice est lumineuse dans ce drame des frères Dardenne.

Le Gamin au vélo, des frères Dardenne, a gagné le Grand Prix du festival de Cannes 2011, et est proposé ce soir sur Arte. Il s'agit d'une histoire simple narrée comme un conte de fées et portée entre autres par la lumineuse Cécile de France. Voici la critique publiée dans Première à sa sortie : "Il y a quatre temps dans Le Gamin au vélo, comme des mouvements musicaux qui sont d’ailleurs ponctués, à leur terme, de courts extraits du concerto no 5 de Beethoven. Chacun des trois premiers raconte une douleur morale, sans pathos ni démonstration, avec une simplicité extraordinaire. Le dernier, lumineux, apaisé, se clôt sur une douleur physique. De celles dont on se relève, surtout quand on sait désormais où aller... La fluidité du film est sidérante : il coule de source. Rien ne nous est expliqué, et pourtant, chaque personnage est limpide, y compris dans ses secrets non révélés."

Deux jours, Une nuit, porté par l’interprétation retenue de Marion Cotillard, est une promesse de renouvellement [critique]

Bande-annonce :

 

A lire aussi sur Première