Quand vient la nuit est un magistral film noir

Quand vient la nuit

Tom Hardy et James Gandolfini seront sur M6 après Prisoners, ce soir.

Porté par d'excellents comédiens  (Tom Hardy, James Gandolfini, Noomi Rapace et Matthias Schoenaerts), Quand vient la nuit revient ce soir sur M6 à partir de 23h45, soit juste après la diffusion d'un autre film violent et marquant : Prisoners, de Denis Villeneuve.

Synopsis : Bob Saginowski, barman solitaire, suit d’un regard désabusé le système de blanchiment d’argent basé sur des bars-dépôts – appelés « money drop » - qui sévit dans les bas-fonds de Brooklyn.Avec son cousin et employeur Marv, Bob se retrouve au centre d’un braquage qui tourne mal. Il est bientôt mêlé à une enquête qui va réveiller d’anciens drames enfouis du passé...

Michael Roskam : "James Gandolfini était un doux géant"

L'avis de Première : ""The Drop" (le titre original du film) a été adapté par Dennis Lehane d’après l’une de ses nouvelles dans laquelle l’irruption d’un chien déclenchait un processus de libération mentale et émotionnelle chez un homme jusque-là quasi mutique. Partant de cette ébauche assez rudimentaire, Lehane a exploité le potentiel caché de plusieurs protagonistes, révélant chez chacun d’entre eux un passé complexe et subtil derrière des apparences la plupart du temps trompeuses. Michaël R. Roskam, dont c’est le deuxième long métrage après Bullhead (2012), a su magnifier ce scénario déjà riche pour en tirer un magistral film noir, à la fois intemporel et stylisé. Situant son action dans les petits bars de Brooklyn, il transcende leur apparent réalisme pour illustrer de façon presque onirique l’état mental de ses personnages, plombés par leur statut funeste de semi-gangsters qui n’osent pas choisir leur camp. Le réalisateur s’y prend comme personne pour installer une tension qui explose le moment venu avec une intensité démente. Dans le rôle de Bob, géant taiseux à la Robert Mitchum, qui a décidé de faire profil bas pour une mystérieuse raison, l’impeccable Tom Hardy domine un casting d'acteurs parfaitement à leur place. Il est pourtant presque éclipsé par James Gandolfini, bouleversant dans le rôle d’une ancienne gloire locale qui lutte jusqu’à la fin pour échapper à un destin inéluctable. On ne pouvait pas imaginer plus belle dernière fois."

Gérard Delorme

De Mystic River à Live by Night : Dennis Lehane commente les adaptations de ses romans

Bande-annonce :

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project