Quand Clint Eastwood faisait une pub anti-drogue en mode Inspecteur Harry

clint-eastwood-crack.jpg

En 1986, Clint Eastwood (ou plutôt Harry Callahan) vous intimait l'ordre de dire non au crack.

Mise à jour du 2 juillet 2017 : Arte consacrera sa soirée à L'Inspecteur Harry en rediffusant les deux premiers volets de la saga portée par Clint Eastwood. L'occasion de (re)voir aussi sa publicité anti-drogues, tournée alors qu'il cartonnait au cinéma grâce à ce rôle de flic violent. Le réalisateur est par ailleurs en train de préparer son nouveau film : un drame inspiré par l'attaque terroriste du Thalys.

Les films de Clint Eastwood classés du pire au meilleur

Actualité du 5 août 2016 : A chaque élection présidentielle américaine, Internet se souvient que Clint Eastwood n'est pas franchement démocrate. A l'approche de l'élection de novembre, Clint (86 ans), fidèle à lui-même, vient de tacler Hillary Clinton et d'annoncer soutenir Donald Trump tout en se plaignant de la "génération mauviette" d'aujourd'hui. Clint et la politique, Clint dans la cité : ce qui nous permet de ressortir cette vidéo de 1986 où l'un des plus grands acteurs/cinéastes du monde avait accepté de tourner une publicité, projetée au cinéma et à la télévision, où il rappelait les dangers du crack à la "génération mauviette" des années 80 : Clint est ici en mode Inspecteur Harry, et c'était deux ans avant La Dernière cible (The Dead Pool, 1988), sa dernière apparition en Harry Callahan :

Lalo Schifrin : "La contradiction, la folie, c’était l’idée de L’inspecteur Harry"


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project