Batman : la saga Dark Knight

  • Accueil
  • News (109)
  • Photos(19)
  • Vidéos(37)
  • Films(3)
  • Personnalités(20)

Qu'est-il arrivé au Joker dans The Dark Knight Rises ?

30/07/2012 - 22h57
  • Partager sur :
  • 3
Qu'est-il arrivé au Joker dans The Dark Knight Rises ?© DR

L'adaptation de The Dark Knight Rises en roman donne de (légers) indices sur le destin du Joker interprété par Heath Ledger.

Christopher Nolan a été catégorique : The Dark Knight Rises ne devait comporter aucune référence au sort du Joker, magistralement interprété par Heath Ledger dans The Dark Knight (2008). L'acteur étant en effet décédé en janvier 2008, avant la sortie en salles du film, d'une overdose de médicaments dans des circonstances restées troubles -la légende voulant que son rôle dément de Joker l'aurait trop profondément marqué... Le Joker devait être encore le grand méchant du troisième et dernier Batman, mais le décès de son interprète a forcément amené Nolan à changer ses plans. Le studio voulait l'Homme-Mystère joué par Leonardo DiCaprio, mais Nolan le trouvait encore trop proche du Joker. Le personnage qui est donc complètement absent du film, que ce soit en doublure numérique ou même évoqué dans le dialogue.


Aussi respectable que puisse être cette décision, les fans restent forcément un peu sur leur faim. Mais l'adaptation en roman de TDKR signée Greg Cox évoque au cours d'un passage le sort du Joker. Dans TDKR, la loi Dent (instaurée après le décès d'Harvey Dent dans TDK) a donné des pouvoirs renforcés à la police et la prison de Blackgate a remplacé l'Asile d'Arkham et accueille tous les criminels, y compris les pires déments... "On y envoyait le pire du pire, à l'exception du Joker : la rumeur voulait qu'il soit devenu le seul locataire de l'asile, enfermé loin de tout.", écrit Cox. "Ou peut-être s'était-il échappé. Personne n'était sûr de rien. Même pas Selina."


Selina, c'est bien sûr Selina Kyle (Anne Hathaway) alias Catwoman, qui semble avoir recueilli cette rumeur lors de son séjour à Blackgate dans TDKR... Nous voilà donc presque fixés : le Joker se trouve peut-être oublié de tous au fond des entrailles de l'asile d'aliénés de Gotham City. Ce n'est pas grand chose, mais il faudra s'en satisfaire : à moins que la future édition DVD/Blu-Ray de TDKR ne comporte des indices supplémentaires ?

  • 3
Prochainement au cinéma
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
Pour conaitre tout sur tout sur l'asile d'arkham, joué au jeux video batman arkham city, et arkham asilum : vous ne resterz pas sur votre faim concernant l'histoire.
  • 5
  • 1
Anonyme | le 01/08/2012 à 02h07 | Signaler un abus
Votre réponse...
C'est pas correct de racoler sur les raisons de sa mort comme ça. Perturbé par son rôle de psychopathe au point d'en mourir, quelle blague. Vous n'avez vraiment aucun respect.
  • 4
  • 1
Anonyme | le 06/08/2012 à 19h06 | Signaler un abus
Votre réponse...
Personnellement, j'avais envisagé deux manières possibles de faire une référence au Joker. La seule option était de passer par une allusion verbale, et non physique. On aurait pu l'évoquer dans un dialogue, comme celui entre Blake et Gordon, quand Gordon évoque les raisons du mensonge à propos d'Harvey Dent. Cela aurait pu donner un truc du genre: "On s'est retrouvé face à un homme qui, sans notre mensonge, aurait réussit à détruire Gotham". Ou alors lors d'une référence à la prison Blackgate qui, selon l'adaptation écrite de TDKR, a remplacé l'asile d'Arkham. Dans ce livre, on sous-entend qu'Arkham n'a pas disparu pour autant, puisque un homme y résiderait toujours mais seul: le Joker. Donc, on aurait pu avoir un autre dialogue entre Bane (qui doit forcément avoir connaissance de l'existence du clown psychopathe et de ses méfaits) et l'un de ses sbires. Un échange comme ça: Le sbire-"Si on libère les prisonniers de Blackgate, pourquoi ne pas aller jusqu'au bout en faisant la même chose à Arkham?" Bane-"Non, pas Arkham. Là bas réside une menace aussi grande pour la ville que pour nous même." Voilà, c'était des théories/fantasmes sur ce qui aurait pu être possible.
  • 0
  • 0
Anonyme | le 16/09/2012 à 00h41 | Signaler un abus
Votre réponse...
Ils ont aimé