DR

Rock’n Roll démarre mieux qu’Alibi.com. (Source : Le Film Français)

Avec 2675 spectateurs réunis dans 22 salles, Rock’n Roll est en tête du classement parisien de ce mercredi matin. C’est mieux que les démarrages de Mon Idole et Blood Ties, mais deux réalisations de Guillaume Canet étaient cependant au-dessus : Ne le dis à personne avait attiré 7111 personnes en première séance en 2006, puis plus de 3,1 millions au cumul, et Les Petits mouchoirs 4870 (pour un final de 5,4 millions).

Guillaume Canet : 'Rock’n Roll, c’est une manière de dire "même pas mal'"

Alibi.com est deuxième avec 2015 tickets écoulés dans 20 cinémas. La comédie de Philippe Lacheau fait mieux que les deux volets de Babysitting, qui avaient débuté au-delà des 1000 entrées et cumulé ensuite 2,3 et 3,2 millions de billets. Notons qu’en comptant la banlieue, c’est ce film qui était en tête ce matin, fort de 6563 spectateurs répartis dans 72 salles contre 4186 pour Rock’N Roll sur 61 copies.

Loving boucle le top 3 en franchissant aisément les 1000 entrées. Le dernier film de Jeff Nichols a réuni 1608 curieux dans 23 salles. C’est un peu mieux que le démarrage de Midnight Special au printemps dernier : 1303 tickets vendus au départ et un peu plus de 250 000 en fin de course.

Loving : Jeff Nichols pèche par excès d'humilité

Ensuite, aucune nouveauté ne sort du lot. A Cure For Life, film de SF de Gore Verbinski, le réalisateur des trois premiers Pirates des Caraïbes, a attiré 742 curieux dans 12 cinémas, mais c’est difficilement comparable à la saga à succès, car il signe ici une plus petite production déconseillée aux moins de 12 ans. L’empereur, suite du documentaire La Marche de l’Empereur qui avait réuni près de 2 millions de spectateurs en 2005, clôt le top 5 grâce à 622 tickets répartis dans 13 salles, contre 3315 en première séance pour l’original.

Loving, Rock n Roll, A cure for life : les films au cinéma cette semaine

Voici le classement complet : 

 

DR

Source : Le Film Français/ComScore