Ridley Scott - Terry Gilliam
PA Photos/Hoerhager Felix/DPA/ABACA

Le réalisateur n’est pas intéressé par les "jobs alimentaires".

Dans une interview accordée à RogerEbert.com, Terry Gilliam est revenu sur son refus de réaliser un sequel d’Alien. L’affaire remonte au début des années 1990. Fort du succès de Bandits, bandits et de The Fisher King : Le Roi pêcheur, l’ex-Monty Python est approché pour réaliser le troisième volet de la série Alien. Seulement, ce genre de projets ne l’intéresse pas. "Je ne veux vraiment pas faire de film comme ça. Travailler pour un studio, c’est un job alimentaire. Mon dernier job alimentaire remonte à ma première année d’université, je travaillais dans l’atelier d’assemblage Chevrolet, de nuit et à la chaîne. Plus jamais."

Mr Vertigo : le nouveau projet de Terry Gilliam se précise

Au cours de l’interview, Terry Gilliam livre ses impressions sur le premier volet de la saga, réalisé par Ridley Scott. "Quand j’ai regardé le premier Alien, je n’ai pas arrêté de penser ’Tue-les tous qu’on en finisse’, parce qu’on sait qu’ils vont tous mourir." Gilliam n’a pas été emballé non plus par la scène où le lieutenant Ellen L. Ripley cherche un chat en sous-vêtements …

"Il y a de très bons moments dedans", reconnaît tout de même Terry Gilliam. Ce qui ne l’empêche de regretter le plan final montrant l’alien se faire exploser. "Jusque-là, on voyait juste des parties de l’alien, il avait l’air énorme et terrifiant. C’était très intelligent. Comme le requin dans Les Dents de la mer. J’ai dit à Ridley (Scott, le réalisateur) : "On ne veut pas de ce plan de l’alien à la fin. Coupe-le !", raconte Gilliam.

James Cameron a de gros doutes sur les suites de la saga Alien 

La saga Alien, déjà riche de la belle brochette de réalisateurs Ridley Scott-James Cameron-David Fincher-Jean-Pierre Jeunet, ne comprendra donc pas Terry Gilliam.

Prochainement au Cinéma