Pourquoi Man of Steel ne s’appelle pas Superman ?

Pourquoi Man of Steel ne s’appelle pas Superman ?

Le 19 juin prochain, Man of Steel, de Zack Snyder, débarquera dans les salles françaises. Avec David S. Goyer et Christopher Nolan au scénario, le long-métrage se veut différent de la vision héroïque du super-héros conventionnel. Plus humain, moins Super, Man of Steel relatera l’histoire de Kal-El le dernier fils de Krypton, devenant Superman mais aussi Clark Kent. Prêt à redécouvrir le héros DC ?« Superman existe vraiment »Ian Nathan, du magazine américain Empire, s’est entretenu avec l’équipe de Man of Steel. Très vite, le parallèle se fait avec un autre héros DC, Batman. "Nous avons approché Superman comme si ce n’était pas un film Comics. Nous avons fait comme si le personnage était réel", a déclaré Goyer concernant sa vision du personnage. Le scénariste est même allé plus loin en relisant tous les comics pour retrouver l’essence des BD. "Si le monde apprenait qu’il existait, ce serait le plus gros évènement de l’histoire de l’humanité."Les nombreuses interrogations jamais élucidées seront mises en avant alors que les failles du super-héros auront la part belle. "Pourquoi a-t-il pris le nom de Superman ? Pourquoi porte-t-il un costume ? Qu’est-ce que la Forteresse de la solitude ? Comment le monde réagirait à sa présence ? (…) Si Superman devient réaliste en suivant la voie ouverte de Nolan, le concept devient donc beaucoup plus profond", explique Zack Snyder,  certain que la clé du succès repose sur la croyance suivante : "Superman existe vraiment".Superman est plus humain que hérosEt si Superman était finalement plus humain que super comme son nom le laisse entendre ? Les thèmes de Man of Steel seront l’ambiguité, le choix mais aussi l’humanité. Même si l’équipe a essayé de créer un personnage plus proche de nous, Goyer explique que cela restait compliqué. "C’est plus facile de faire une vision réaliste de Batman. On sait que rien ne peut blesser Superman, on ne présume rien excepté la Kryptonite. Mais peut-il exister un autre poison ? Une nouvelle vulnérabilité ?" Rien de plus, mais une belle ouverture semble-t-il.Deborah Snyder, la productrice de Man of Steel, enfonce le clou dans cette direction, en essayant de révéler l’humanité de ce personnage. "Il y a plus d’action dans Man of Steel que dans n’importe quel Dark Knight. Il cherche sa place dans le monde. Il est un peu perdu au départ mais cela le rend plus humain. On peut ressentir toute cette humanité." Henry Cavill, le futur Clark Kent/Superman, est du même avis : "Man of Steel n’est pas un film noir. C’est juste un regard plus réaliste sur le personnage".Man of Steel est aussi un personnage "cool"C’est un souhait de Zack Snyder. Le réalisateur de 300 désirait un Superman réaliste, humain et surtout plus cool que dans Superman Returns. "Qu’importe que ce soit Kal-El, Clark Kent ou Superman, nous voulions le faire le plus cool possible." Le sentiment de proximité devrait être renforcé par les tournages dans des villes comme Chicago ( Metropolis ) ou bien encore Plano dans L’Illinois (Smallville).Le mot de la fin reviendra à Mme Snyder qui relève l’aspect comique de toute cette histoire. "C’est un peu ironique que le travail le plus réaliste qu’on ait fait jusque-là, ce soit Superman. La question était toujours comment peut-on le rendre moins super et plus humain ?"Man of Steel ne s’appellera donc pas Superman. Le film humanisera l’inhumain. Et en cela, il nous tarde de le voir voler… Pour en savoir plus sur Man of Steel, c'est ici. Découvrez aussi la bande-annonce du film qui sortira en salles le 19 juin prochain : Anthony Verdot-Belaval 

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues