Warner Bros

Cate Blanchett a gagné l’Oscar pour ce drame diffusé ce soir sur Arte.

Le festival de Cannes 2018 s’ouvrira demain, et son jury sera présidé par Cate Blanchett. Arte rend hommage à la comédienne australienne dès ce soir en proposant Blue Jasmine, le film qui lui a valu l’Oscar de la meilleure actrice en 2014.

De Olivia de Havilland à Cate Blanchett : les présidentes du jury du Festival de Cannes

Woody darko
A sa sortie, Première avait apprécié ce drame de Woody Allen, qui dénote au sein de sa filmographie par son ambiance moins bavarde que d’ordinaire, son ton plus sombre et son portrait touchant d’une femme brisée. Voici notre critique :

"Chaque année, c’est la même chose : on va voir le nouveau Woody Allen. Le rituel est immuable (générique sur fond noir, bande-son jazzy), la déco fleure les années 70-80 (photo un peu jaunie, dress code désuet), les invités ne changent pas (des névrosés, des pudiques, des vulgaires)... Mais Blue Jasmine, d’entrée, laisse entendre une musique différente. La frêle silhouette de Cate Blanchett se détache étrangement sur un ciel d’azur et son teint de porcelaine est plutôt cireux. Il y a quelque chose de cassé chez ce personnage insaisissable, en permanence sur le qui-vive, tour à tour irritant, hystérique ou touchant. La structure en flash-back, qui révèle son passé florissant mais trompeur, éclaire une nature complexe et blessée ; les personnages secondaires jouent leur rôle de révélateur ; le ton se fait de plus en plus sombre. Le réalisateur surprend, évite les bons mots gratuits et les scènes en trop. Film de mise au point, Blue Jasmine jette un regard sans complaisance sur une vie de lâcheté et d’aveuglement où le confort l’a emporté sur la prise de risques et la réflexion. Il y a quelque chose d’Une autre femme, autre grand mélo allenien qui sondait douloureusement le passé et la psyché féminine, dans cette fuite en avant qui s’achève comme elle a commencé : dans le noir."

Agressions sexuelles : l’affaire Woody Allen ressort, le réalisateur répond

Prochainement au Cinéma