Blanche Neige et les Sept Nains
Disney

Le classique de Disney est ressorti pas moins de sept fois au cinéma depuis 1938.

Le saviez-vous ? Le quatrième film du classement français devrait en fait être le premier. Comment est-ce possible ? Pour bien comprendre, il faut avoir en tête qu’officiellement, les grands gagnants du top hexagonal sont les succès suivants:

1. Titanic, qui a enregistré 21 775 927 entrées depuis 1998
2. Bienvenue chez les Ch’tis, qui a enregistré 20 444 171 entrées depuis 2008
3. Intouchables qui a enregistré 19 507 908 entrées depuis 2011
4. Blanche-Neige et les sept nains qui a enregistré 18 359 336 entrées depuis 1944
5. La Grande vadrouille qui a enregistré 17 328 402 entrées depuis 1966

Parmi ces grands succès se cache en fait une exception : le score du dessin animé classique de Disney n’est pas exact, car Blanche-Neige est sorti en 1938, soit avant la création du CNC, en 1946, dont les archives ont permis de fonder un box-office français fiable depuis 1944/1945. Ces 18,3 millions d’entrées ont donc été comptabilisées après cette date, mais il manque tous les tickets qui ont été vendus entre sa sortie initiale, depuis mai 1938 et le recensement systématique des chiffres du box-office après la Seconde Guerre Mondiale.

"Les 'spécialistes' du Box-office estiment (ce manque) aux alentours des 4 ou 5 millions d'entrées sur la France, dont plus d'un million d'entrées sur Paris"détaille Didier Trevisan, qui étudie justement l’exploitation des films sortis avant 1945. Travaillant pour ComScore et le site Boxofficestory.com, il nous explique en quoi cela représente un véritable travail de fourmi : "Le problème, c’est que pour retrouver les chiffres exacts depuis sa première exploitation, il faut d'abord essayer de reconstituer toute sa programmation, aussi bien sur Paris que dans les villes/salles de banlieues et de province, pour voir dans quelles salles le film a joué, et se faire une toute petite idée de sa (longue) carrière à l'époque (car les productions restaient plus longtemps à l’affiche qu’aujourd’hui, ndlr). C'est ce que je m'efforce de reconstituer, petit à petit... Mais, hormis ces quelques chiffres parisiens, il existe très peu de données de l'époque. Donc, cela est impossible de chiffrer réellement son exploitation." 

Quand Disney recycle ses scènes cultes

Si l’on ajoute au minimum 4 millions d’entrées au score de Blanche-Neige, on passe effectivement au-dessus des 21 millions de tickets écoulés par Titanic : le "vrai" résultat du dessin animé serait plutôt autour des 22/23 millions d’entrées. Dont plus des trois quarts amassés lors de ses ressorties. "Toutes exploitations confondues, Blanche-Neige aura connu pas moins de sept reprises, poursuit Didier Trevisan.  En 1944, 1951, 1962, 1973, 1976, 1983, 1992. Depuis 2013, au même titre que tous les autres classiques de Disney, le film fait les beaux jours des séances scolaires et des dimanches matins..." 

Voici les détails :
- Pour sa reprise du 1er décembre 1944, le film engrangea en tout 2 631 399 entrées.
- Lors de sa deuxième réédition, en août 1951, le film réalisa 2 311 881 entrées.
- A sa troisième reprise, survenue le 19 décembre 1962, ce fut 3 050 603 entrées de mieux sur la France.
- Lors de sa reprogrammation fin 1973, le long métrage a encore gagné 3 807 459 spectateurs.
- Puis il a fait encore plus fort, en 1983, en écoulant 4 639 444 tickets supplémentaires.
- Pour sa dernière grosse reprise, le 12 février 1992, ce sont 1 871 192 spectateurs qui ont accouru dans les salles.
- Depuis le 9 janvier 2013, le film a rassemblé environ 40 000 personnes de plus sur toute la France...

Notons que grâce à ces multiples rééditions à succès, Blanche-Neige se retrouve ainsi doublement présent dans le top 5 des reprises en France :
1. La reprise de Blanche-Neige et les sept Nains de 1983 a enregistré 4 639 444 entrées
2. La reprise des 101 Dalmatiens de 1980 a enregistré 4 455 743 entrées
3. La reprise du Livre de la Jungle de 1979 a enregistré 4 206 371 entrées
4. La reprise d’Autant en emporte le vent de 1969 a enregistré 3 879 047 entrées
5. La reprise de Blanche-Neige et les sept Nains de 1973 a enregistré 3 807 459 entrées

En prenant en compte ces recherches, Titanic, qui a récolté 21,7 millions d’entrées, dont 1 136 626 lors de sa ressortie en 3D, en 2012, ne serait donc plus le grand gagnant du box-office français, même si ses scores restent exceptionnellement élevés.

Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez en savoir plus grâce au site Le Film Perdu, qui a consacré tout un dossier à Blanche-Neige : 9 chapitres pour raconter de la façon la plus détaillée possible le succès du film en France au fil de ses reprises, ainsi que sur la page dédiée à ce classique Disney de Boxofficestory.com.

Connaissez-vous la "morgue" de Disney, ce lieu où sont conservés les dessins originaux ?