Pyramide Distribution

Karin Viard raconte ses expériences sexuelles à Isabelle Carré, ce soir sur Arte.

En 2015, 21 nuits avec Pattie offrait à Karin Viard une nouvelle occasion de briller… et de se lâcher. Le pitch de ce film des frères Larrieu ? Au cœur de l’été, Caroline (Isabelle Carré), parisienne et mère de famille d’une quarantaine d’années, débarque dans un petit village du sud de la France. Elle doit organiser dans l’urgence les funérailles de sa mère, avocate volage, qu’elle ne voyait plus guère. Elle est accueillie par Pattie (Karin Viard) qui aime raconter à qui veut bien l’écouter ses aventures amoureuses avec les hommes du coin. Alors que toute la vallée se prépare pour les fameux bals du 15 août, le corps de la défunte disparait mystérieusement.

Jalouse : Karin Viard au top de la dépression

Première avait beaucoup aimé cette histoire originale à sa sortie, et vous conseille d’y jeter un œil lors de sa première diffusion en clair, ce soir sur Arte. Voici notre critique : "Si l’hédonisme et la littérature sont deux ingrédients essentiels du cinéma des frères Larrieu, ils en ont réalisé une synthèse parfaite avec ce dernier film. Portée par des dialogues réjouissants, Karin Viard s’affirme en digne héritière de Bernadette Laffont et nous propulse au cœur d’un fascinant processus de transmission et d’imprégnation. Le texte est si cru et si pénétrant qu’il aurait été impossible de le traduire en images sans verser dans la pornographie. André Dussollier a lui aussi un très beau texte à dire, pour exprimer une pratique qui, en d’autres circonstances, paraîtrait sordide. Mais tout l’art des Larrieu est dans cette façon de traiter de sujets potentiellement risqués, aux confins du fantastique et du conte de fées, en n’en retenant que la frange lumineuse."

 

Prochainement au Cinéma