Vous postez des vidéos sur le web ? Attention à ne pas mentionner de "pixels" dans leur titre ! Torrent Freak révèle que Columbia Pictures était en train de s'attaquer à tous les montages dont le nom comprend ce mot, afin d'éviter toute confusion avec Pixels, le film avec Adam Sandler et Peter Dinklage qui est sorti depuis quelques semaines. Le studio et distributeur a fait appel au prestataire Antura International, qui lutte contre le piratage (!), pour faire effacer les contenus sur le site de partage vidéos Vimeo.Le problème, c'est que ces suppressions sont automatisées. Un robot est programmé pour viser tout ce qui a le mot "pixels" dans le titre sur le site... même le court-métrage qui a inspiré le film ! Cela paraît dingue, mais ce petit film qui a reçu un Oscar il y a cinq ans est seulement visible sur le compte de son producteur, One More. Il n'est plus proposé sur celui de son créateur Patrick Jean.  PIXELS / The short film from ONE MORE on Vimeo.Les autres victimes de cette demande sont des créateurs de courts films indépendants qui n'ont rien à voir avec le long-métrage hollywoodien. Life Buoy était par exemple en ligne depuis 2010. "Il s'agit d'un projet d'études, je l'ai créé lorsque j'étais à l'Université des Arts de Bucarest, explique son réalisateur Dragos Bardac. C'est un clip illustrant le morceau "Life Buoy" du groupe The Pixels. Je l'ai imaginé en stop motion, c'est un court-métrage d'animation".Idem pour Pantone Pixels, qui parle du festival d'un musique belge, ou pour Love Pixels, une compilation musicale. Plusieurs internautes et créateurs de vidéos se sont plaints suite à ces suppressions, mais pour l'instant, Vimeo n'a rien remis en ligne. Le plus ironique dans cette histoire, c'est que deux bandes-annonces officielles de Pixels - le film a également été effacée du site ! On voit bien ci-dessous "Pixels - HD Trailer" et "Pixels Official Trailer (2015) - Adam Sandler, Peter Dinklage" :

Prochainement au Cinéma