Disney Pixar

Rencontre avec le papa de Là-Haut et Vice Versa.

Vice Versa explore le quotidien des petites émotions qui nous habitent. Pourquoi avoir choisi l'esprit d'une fillette de 11 ans ? Ma fille est l'inspiration directe de Riley. On a fait des recherches extensives avec des psychologues. Le résultat de ces recherches est que, parmi toutes les strates de l'humanité, les filles de 11-13 ans sont les plus socialement réceptives. C'est très clair au lycée : elles sont attentives à tout, captent les messages envoyés par tous. Combien de fois j'ai entendu ma fille dire à ses copines : « Non mais t'as vu comment elle me regarde, celle-là  ! » ?... Les conclusions de la science sont donc venues me conforter dans mon intuition. Soudain, ça devenait super important de prendre l'hyper-sensibilité des pré-adolescentes comme terrain de jeu...

Pourquoi on a pleuré devant Vice Versa

Le film est une expérience cérébrale intense… Un peu comme si Charlie Kaufman faisait un dessin animé pour enfants. Ahah, j'adore Charlie Kaufman. On ne s'est pas vraiment inquiétés au début de savoir si les enfants pourraient assimiler des concepts aussi abstraits. L'idée était trop bonne, et parce que c'est de l'animation, on pouvait « changer » physiquement le destin de nos personnages-émotions au cours du film... Puis on a lancé les recherches dont je vous parlais. Les enfants en bas âge ne comprennent que le monde physique. Ils comprennent ce que représentent trois pommes, mais pas le concept de « trois », jusqu'à un certain âge, où cette information devient disponible... Les pensées abstraites viennent de se développer dans l'esprit de notre jeune public (c'est à dire dès l'âge de 6 ans). Pour nous, c'était suffisant. Une histoire high-concept comme celle de Vice Versa joue sans cesse avec des gags et des constructions très intello mais rien ne tiendrait debout sans cette relation forte et émouvante entre Joie et Tristesse. Qui nous permet de dramatiser le processus du passage à la maturité, de saisir ce sentiment par essence indomptable qu'est la mélancolie...

Vice Versa décrypté par un docteur en neurosciences cognitives

Le monde « à l'intérieur » de Riley a une texture de livre illustré (peint) pour enfants. Le monde réel, lui, ressemble à s'y méprendre à un film de David Fincher... Ahah, oui ! On avait deux projets de prises de vues radicalement différents pour l'un et l'autre. Ils devaient donner le sentiment d'appartenir au même film, tout en délimitant chacun leur espace. L'intérieur est très « Hollywood » : mécanique, fluide, « sur rails », rempli de plans à la grue... Tandis que l'extérieur est plus « vérité » : caméra portée, photo désaturée etc... Fincher est vénéré chez Pixar. The Social Network fait figure de Tables de la Loi.

Pixar aime Miyazaki, Shining, James Bond...

Vice Versa n'est pas un film sur le contrôle mental mais il met en scène des petites créatures qui vivent dans nos têtes et poussent nos boutons, littéralement. Un film Disney qui sait comment accéder à nos émotions, comment « pousser nos boutons »... C'est flippant, non ? Ahah, je vois très bien ce que vous voulez dire ! Premièrement, Disney nous a laissé une totale autonomie sur ce film, comme sur la plupart. En théorie, tant que les films marchent, il n'y a pas de raison que ça change. C'est bénéfique pour tout le monde : les films n'en sont que plus personnels et spontanés... John Lasseter a toujours poussé dans cette direction. Il voulait nous voir, nous, auteurs, sur l'écran. « Je veux te voir, toi, Andrew Stanton, et toi, Pete Docter... ». Et c'est super ! C'est la raison pour laquelle on va tous au cinéma, non ? Voir le monde à travers les yeux de quelqu'un d'autre... Mais pour en revenir à votre question, on est tombé sur quelque chose d'assez flippant, oui. Il existe des études sur le comportement qui ont révélé qu'on pouvait sentir les décisions d'une personne avant que cette personne en ait formé la pensée consciente. Si vous décidez par exemple de bouger votre petit doigt, et que vous le bougez, le petit capteur relié à votre cerveau dira qu'il savait que vous alliez bouger le petit doigt bien avant vous... Il y a quelque chose à l'intérieur de moi qui sait des choses sur moi, bien avant moi ! Où est le libre-arbitre là-dedans ? Où suis-je dans tout ça ?... Mieux vaut ne pas trop y penser, en fait. Ca retourne le cerveau.

Interview Benjamin Rozovas

Pete Docter : "Vice Versa est le projet le plus ambitieux de toute l'histoire de Pixar"

Vice Versa de Pete Docter est présenté aujourd'hui hors compétition à Cannes et sortira dans les salles françaises le 17 juin prochain.

Découvrez les "easter eggs" de Pixar dans Vice Versa