DR

Alors que la première séance de Man of Steel le plaçait juste devant celle d’Iron Man 3, les chiffres du week-end viennent faire déchanter Superman. On le pensait prêt à tout exploser sur son passage mais finalement le reboot des aventures du super-héros kryptonien par Zack Snyder n’attire « que » 867 443 spectateurs dans les salles pour son premier week-end.S'il fait beaucoup mieux que Superman Returns et ses 534 205 curieux dans les salles obscures lors de ses 5 jours de démarrage en 2006, Man of Steel ne se classe qu’en quatrième position des meilleurs premiers week-end de l’année 2013 en France. Sur la même cible, son grand rival super héroïque, Iron Man 3, faisait presque deux fois mieux avec 1 633 980 tickets vendus sur la même période.En revanche Man of Steel s’impose largement sur le box-office du week-end en devançant la faible concurrence de Joséphine et Des Beaux Jours. Logiquement, il devrait avoir passé le million d'entrées en une semaine, ce qui est un très bon score. Qui ne lui permet pas d'atteindre les chiffres d'un autre blockbuster, le Fast & Furious 6 survitaminé de Justin Lin, qui entrainait 1,3 millions de spectateurs pour son premier week-end sur la piste. Ni ceux de Django Unchained, de Quentin Tarantino, qui déchainait avec lui 929 096 cinéphiles. C'est en tout cas mieux que les 400 000 places vendues pour le premier week-end de Batman Begins, le premier épisode de la trilogie The Dark Knight par Nolan.En attendant de voir les chiffres de la première semaine, Man of Steel se révèle pour l’instant comme une légère déception d’un point de vue commercial en France. Si le film de Zack Snyder, produit par Christopher Nolan a déjà atteint les 400 millions de dollars de recettes dans le monde, il a perdu 64% de fréquentation en deuxième semaine aux Etats-Unis et ses critiques sont plutôt mitigées.