Papicha
Nicolas Bellet

Après avoir fait sensation au festival de Cannes (dans la sélection Un Certain Regard), le premier film de Mounia Meddour, Papicha, arrive sur les écrans ce mercredi.

Alger, années 90. Nedjma (Lyna Khoudri), étudiante en cité U, rêve de devenir styliste. A la nuit tombée, elle se faufile à travers les mailles du grillage de la Cité pour rejoindre la boîte de nuit et vendre ses créations aux "papichas", jolies jeunes filles algéroises. Tel est le point de départ du premier film de Mounia Meddour.

Nous avions rencontré la réalisatrice et ses actrices lors du dernier festival d’Angoulême pour parler de ce film sur des années noires de l’Algérie, une période que la réalisatrice a bien connu (le film est en grande partie autobiographique), contrairement à ses actrices... 

A lire aussi sur Première

Lyna Khoudri : "Papicha, c’est un peu mon père"

La jeune actrice est à l'affiche dans Papicha, qui lui a valu un prix d’interprétation au festival d’Angoulême.