Oscars : le pire et le meilleur des discours de remerciement

Matthew McConaughey (Oscars)

Hommage à une tradition qui vient de se perdre avec la nouvelle règle du temps de parole aux Oscars.  

10/02/2016 - 16:45

Tags
Oscars
Oscars 2016
discours

La 88e cérémonie des Oscars, qui se tiendra le 28 février prochain à Los Angeles, sera la première de toute l’histoire de la statuette à appliquer la nouvelle règle de l’Académie : les discours de remerciement ne doivent plus comporter… de remerciements. En effet, les nommés doivent présenter au préalable une liste de personnes à qui ils aimeraient dire thank you so much en cas de victoire. Dieu, papa, maman, le crew de son dernier film... Les noms défileront à l’aide d’un bandeau en bas de l’écran pendant que le primé donnera son discours, lequel a été revu à la baisse. La consigne est claire : après 45 secondes, la musique se lance pour faire comprendre au gagnant un peu trop bavard qu’il est temps d’aller gentiment se rasseoir à sa place (à moins de s’appeler Cuba Gooding Jr. ou Adrian Brody, les deux méthodes se valent).

Grâce à ces nouvelles restrictions sur le temps de parole, les lauréats n’auront plus d’excuses pour s’éterniser sur la scène du Dolby Theatre (ou oublier quelqu’un dans leurs remerciements) et l’Académie pourra enfin dynamiser sa soirée qui traîne de plus en plus en longueur au fil des années, selon une étude menée par Slate. Une bonne nouvelle, donc, mais aussi une mauvaise pour les spectateurs. Preuve en est avec ces exemples d’Oscars speeches qui ont marqué, en bien comme en mal, l’histoire des Oscars. 

Les nominations complètes des Oscars 2016

Les discours dont nous prive l’Académie : 

Cuba Gooding Jr (1997)  

Ben Affleck / Matt Damon et Robin Williams (1998)  

Roberto Benigni (1999) 

Adrian Brody (2003) 

Patricia Arquette (2015) 

… et les discours que nous épargne l’Académie :

Marlon Brando (1973)

James Cameron (1998) 

Angelina Jolie (2000)

Halle Berry (2002) 

Michael Moore (2003) 

Marion Cotillard (2008)

Melissa Leo (2011) 

Matthew McConaughey (2014)

...et les visionnaires qui avaient tout compris il y a des années (Bonus) 

Alfred Hitchcock (1968) 

Joe Pesci (1991)

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues