Académie des Oscars

L'actrice de Fargo saluait ses concurrentes avant de demander aux réalisateurs d’offrir plus de beaux rôles aux femmes.

Frances McDormand a reçu cette nuit l’Oscar de la meilleure actrice pour 3 Billboards – Les Panneaux de la vengeance. Sur scène, elle a tenu un discours féministe fort, invitant ses consoeurs à se lever en demandant aux réalisateurs/producteurs de leur donner rendez-vous pour parler de projets intéressants. Elle a fini sur la notion d’'inclusion rider', une clause qui peut être mentionnée sur un contrat hollywoodien et qui stipule le souhait que l’équipe, aussi bien technique que les acteurs, représente un maximum de diversité.

Oscars 2018 : Le discours puissant de Frances McDormand

En 1997, la comédienne avait déjà reçu cette même statuette pour le film Fargo, des frères Coen, et elle faisait alors plus ou moins le même discours, commençant par féliciter ses "concurrentes" : Brenda Blethyn pour Secrets et mensongesDiane Keaton pour Simples secretsKristin Scott Thomas pour Le Patient anglais et Emily Watson pour Breaking the Waves"C’est impossible de garder la face dans une telle situation. Mais qu’est-ce que je fais là ? Dans ce groupe de femmes incroyables. Nous avons eu la chance d’avoir le choix, pas seulement l’opportunité mais le choix, de jouer des personnages féminins aussi riches et complexes. Je félicite les producteurs tels que Working Title et Polygram d’aider les réalisateurs faire de tels castings, basés sur les qualifications et pas faits pour des questions de marketing. J’encourage les auteurs et les cinéastes à continuer d’imaginer des héroïnes aussi intéressantes. Et tant que vous y êtes, vous pouvez aussi en écrire quelques-uns pour les hommes."
Elle terminait par remercier ses proches, comme elle l'a fait cette année en saluant son fils et son mari Joel Coen.

Frances McDormand : "Mon modèle c’est John Wayne"

Prochainement au Cinéma