Abaca

"Je viens de découvrir ça, alors que ça fait 35 ans que je fais ce métier."

Frances McDormand a marqué le public des Oscars ce week-end. En recevant la statuette de la meilleure actrice pour 3 Billboards – Les Panneaux de la vengeance, elle s’est lancée dans un discours féministe fort, appelant ses consoeurs nommées à se lever, avant de demander aux réalisateurs de les contacter pour discuter "des histoires qu’elles ont toutes à raconter".

Oscars 2018 : Le discours puissant de Frances McDormand

Après avoir remercié ses proches, elle a fini sur deux mots : "inclusion rider". Qu’est-ce que c’est ? Une clause d'inclusion qui peut être stipulée dans un contrat hollywoodien demandant une plus grande diversité sur le plateau, aussi bien en ce qui concerne les acteurs que l’équipe technique. L’idée est de coller davantage à la démographie, et elle a été détaillée par Stacy L. Smith en 2016, lors d’une conférence consacrée à la représentation des femmes dans le cinéma américain (à voir en vidéo ici, en anglais). "En moyenne dans un film, il y a 40 à 45 personnages parlants. Parmi ceux-ci, seuls 8-10 sont vraiment importants dans l’histoire. Pour les 30 petits rôles qui restent, il n’y a aucune raison de ne pas refléter la démographie de l’endroit où le film se déroule. Une clause d’équité, mentionnée dans un contrat de l’équipe, peut demander à ce que ces rôles reflètent le monde dans lequel on vit."

Oscars : En 1997, le discours de Frances McDormand pour Fargo était déjà féministe et puissant

Dans les coulisses, la comédienne a révélé qu’elle venait de découvrir cette mention, et que cela lui a paru très important d’en parler dans le cadre de cette cérémonie, afin de la faire connaître au plus grand nombre. "J’ai découvert ça il y a seulement une semaine, alors que toute personne qui négocie pour un film peut la demander. On a le droit de réclamer un minimum de 50% de diversité sur un tournage, et au sein de l’équipe technique. Je viens de découvrir ça, alors que ça fait 35 ans que je fais ce métier. Alors, ne retournons pas en arrière."

On a volé l’Oscar De Frances McDormand

Prochainement au Cinéma