Abaca

"Je remercie l’Académie. Je ne pensais pas dire ces mots un jour !"

Sam Rockwell a gagné cette nuit l’oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour 3 Billboards : Les panneaux de la vengeance, où il incarne un flic violent et raciste qui va peu à peu ouvrir les yeux sur la complexité du monde.

Oscars 2018 : La Forme de l’eau et Guillermo del Toro triomphent (palmarès complet)

A 49 ans, l’acteur de La Ligne verte, Confessions d’un homme dangereux, Moon ou encore H2G2 était nommé pour la première fois. Il a fait le show sur scène ("Je remercie l’Académie. Je ne pensais pas dire ces mots un jour !") en saluant tout d’abord ses concurrents Willem Dafoe (The Florida Project), Woody Harrelson (son partenaire de 3 Billboards), Richard Jenkins (La Forme de l’eau), Christopher Plummer (Tout l’argent du monde) : "Les gars vous déchirez ! Vous m’avez toujours inspiré." Il a aussi remercié toute l’équipe des Panneaux de la vengeance, ainsi que "tous ceux qui ont déjà regardé un panneau" et a livré une anecdote rigolote : "Quand j’avais 8 ans, mon père a dû venir me chercher chez le principal. D’un ton très solennel, il a dit : ‘On doit y aller, c’est mamie.’ Une fois dans la voiture, je lui ai demandé : ‘Qu’est-ce qu’elle a, mamie ?’ et il m’a répondu : ‘Rien. Viens, on va au ciné.’ L’amour de mes parents pour le cinéma est devenu mon amour du cinéma. Merci maman et papa, je vous aime." Puis il a terminé par une déclaration d’amour à sa chérie, l’actrice Leslie Bibb, qui partage sa vie depuis 2007.

Sam Rockwell : “J’ai été arrêté par la police du cabotinage une fois ou deux”

Prochainement au Cinéma