Oscars 2017 : Brad Pitt a encore gagné

Oscars 2017 : Brad Pitt a encore gagné

Trois ans après 12 Years a Slave, Brad Pitt a produit Moonlight, l’Oscar du meilleur film.

Il y a tout juste trois ans, 12 Years a Slave recevait la récompense ultime des Oscars : la statuette du meilleur film. En plus des prix de la meilleure actrice dans un second rôle pour Lupita Nyong’o et celui du meilleur scénario adapté pour John RidleySteve McQueen était alors le premier réalisateur noir à recevoir l’Oscar du meilleur film. Une victoire pour toute l’équipe, notamment Brad Pitt, qui avait coproduit le projet via sa société Plan B. Et qui posait avec le réalisateur, Oscar à la main, à la fin de la soirée.

Pourquoi Brad Pitt est le vrai vainqueur des Oscars 2014

Rebelote lors de cette nouvelle édition grâce à Moonlight. Ou presque, car cette fois-ci, la star n'est pas le producteur exécutif de ce projet. Même si sa société Plan B est bien impliquée dans le financement de Moonlight, Brad n'a pas exactement le même statut que pour 12 Years a Slave. Il n’était par ailleurs pas présent pendant la cérémonie de dimanche soir. Pourquoi ? Brad Pitt avait… sculpture. Tous les détails sont ici :

Pourquoi Brad Pitt n’est pas venu aux Oscars

La star produit des films depuis 2006, mais depuis la victoire de Plan B aux Oscars 2014, le rythme est plus intense. La société a soutenu plusieurs films et documentaires ces derniers temps comme Vue sur mer, d’Angelina JolieSelma, d’Ava DuVernayVoyage of Time, de Terrence MalickThe Lost City of Z, de James Gray, et Moonlight, donc. Le grand vainqueur des Oscars 2017 (même si l’on a cru pendant quelques minutes que La La Land avait gagné) est ce drame indépendant de Barry Jenkins, qui suit l’évolution d’un jeune noir homosexuel dans une famille ravagée par la drogue. Un film pionnier, et ce pour différentes raisons. C’est par exemple le projet au plus petit budget récompensé par un Oscar du meilleur film. Le premier à suivre un héros gay, aussi.

Moonlight, le premier film LGBT, noir, fauché… à gagner l’Oscar

Dimanche soir, Moonlight est entré dans l’histoire, et c’est donc en partie grâce à Brad Pitt, même si A24, un jeune studio (créé en 2012) porte la majeure partie du projet, tout en étant son distributeur américain. La société s'est fait connaître en soutenant plusieurs films indépendants acclamés par la critique comme Swiss Army Man, de Daniel Kwan et Daniel ScheinertAmerican Honey, d’Andrea Arnold, ou Free Fire, de Ben Wheatley.

Le mystérieux film de SF d’A24 a un titre et un synopsis

En tant que comédien, Brad Pitt reviendra fin mai avec un nouveau film de guerre, War Machine. Réalisé par David Michôd (The Rover), cette comédie satirique sera diffusée sur Netflix. Et là aussi, l'acteur soutient le projet via sa société Plan B. Rendez-vous aux Oscars 2018 ?

 

Commentaires

Prochainement au Cinéma

A voir ailleurs sur le web

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Fiancés
Octobre
Demain et tous les Autres Jours