Oscars 2016 : c'est quoi, Room ?

Room

Tout le monde en parle, personne ne l'a vu. Présentation de cette sensation indé en lice pour l’Oscar du meilleur film.

15/01 13:45

D'un point de vue marketing, c'est un succès garanti. Room contient la sainte trinité des ingrédients que tout blogueur débutant apprend à assembler s'il veut faire des millions de clicks : une histoire de déchéance, un élément de célébrité, et évidemment du sexe. Sans surprise, le film a raflé les prix du public partout où il a été présenté depuis la première mondiale à Toronto en Septembre 2015. Hier, il décrochait 4 nominations aux Oscars, dont meilleur film, meilleur réalisateur pour Lenny Abrahamson, et meilleure actrice pour Brie Larson.

Les nominations complètes aux Oscars 2016

L'histoire, c'est l'affaire Natascha Kampusch en Amérique du Nord, soit une jeune femme kidnappée et séquestrée pour servir d'esclave sexuelle pendant des années, jusqu'à son évasion avec son fils de 5 ans, né en captivité. Le film, adapté d'un best-seller, est en deux parties. La première, pour ne pas faire complètement mentir le titre, est un huis-clos un peu expérimental, qui donne lieu à des conversations entre la mère et son fils, lequel dessine ce qu'il imagine être le monde extérieur. Lorsque le père survient épisodiquement pour consommer sa prisonnière, il enferme le gamin dans un placard. La seconde partie, après une évasion judicieusement planifiée, raconte l'apprentissage de la normalité pour les deux rescapés dans la maison familiale, où ils sont accueillis avec une bienveillance relative. Il y a aussi la célébrité, relayée par les medias, et les questions intimes posées par une journaliste télé qui a obtenu une exclusivité.

Brie Larson, en survêtement, montre toutes les nuances d'un registre étendu, tout en affrontant la concurrence féroce de son partenaire, un gamin ultra mignon soigneusement sélectionné pour faire craquer la totalité du public féminin auquel ce film s'adresse en priorité. En nommant l'actrice (qui vient de recevoir le Golden Globe), l'Académie n'a pas seulement reconnu sa performance, elle salue également l'émergence d'un nouveau modèle de rôle à Oscar, celui de la victime domestique. Une forme d'innovation par rapport au rôle à handicap, surexploité chez les interprètes masculins.

Oscars 2016 : ce qu'il faut retenir des nominations

Room de Lenny Abrahamson avec Brie Larson, Joan Allen et William H. Macy sort en France le 9 mars.

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues