Leonardo DiCaprio est Rick Dalton
capture d'écran

Rick Dalton, acteur de western télévisuel qui a raté le coche d’une grande carrière hollywoodienne, lutte contre la maladie.

S’il y a un point fort dans le cinéma de Quentin Tarantino, outre la narration éclatée, les bandes originales enflammées et la réalisation de haut vol, c’est bel et bien la création de ses personnages aux psychologies approfondies. Certains, à l’instar des tueurs à gages Vincent Vega (John Travolta) et Jules Winnfield (Samuel L. Jackson), ou encore Mia Wallace et Beatrix Kiddo sous les traits d’Uma Thurman respectivement dans Pulp Fiction et le dyptique Kill Bill, sont devenus des icônes pop-culturelles dépassant le cadre de la fiction de son auteur.

Once Upon a time… In Hollywood : Margaret Qualley ne voulait pas montrer ses pieds à Tarantino

Dans Once Upon a time… In Hollywood, Leonardo DiCaprio incarne Rick Dalton, ancien jeune premier, ex-star emblématique de westerns télévisuels, qui n’a malheureusement pas eu la carrière escomptée dans l’industrie. En prenant de l’âge, celui-ci a tourné has been et ses échecs lui pèsent sur les épaules tel un fardeau. Au point d’en atteindre à sa santé mentale ? Tarantino a révélé au Hollywood Reporter que le personnage de DiCaprio était inspiré d’un acteur des années 60, Peter Duel. Ce dernier était également la star d’un western, Alias Smith and Jones. En 1971, Peter Duel a mis fin à ses jours à l’âge de 31 ans. Celui-ci souffrait de troubles bipolaires liés notamment à un alcoolisme prononcé et la prise régulière de médicaments.

Once Upon a Time... In Hollywood : Tarantino recommande dix films à voir avant votre séance

"Dalton est pareil", explique Tarantino. "On a Rick qui est déjà un buveur mais tout l’aspect de la bipolarité, de ne pas savoir comment ça marche, des curieux changements d’émotions… C’est devenu vraiment intéressant de savoir comment il pourrait gérer ça. Et cela a donné à Leo [DiCaprio] un bon et solide background pour construire la psychologie de son personnage." De son côté, Leonardo DiCaprio affirme également que son personnage est bipolaire même si cela n’est jamais dit clairement dans le film.

Once Upon a Time in Hollywood : Tarantino cachait la fin du script dans un coffre-fort

Once Upon a time… In Hollywood sort en salles le 14 août.

 

A lire aussi sur Première

OUATIH : Tarantino a coupé des scènes de Charles Manson

Damon Herriman, interprète du gourou psychopathe, a confié que son personnage diabolique devait plus apparaître à l'écran. Attention : spoilers.

Polémique Bruce Lee : Kareem Abul-Jabar s’en mêle

L'ancien basketteur qualifie le portrait fait par Quentin Tarantino dans Once Upon a time... In Hollywood de "raciste".