Welcome to Marwen
Universal

Le réalisateur de Retour vers le futur filme Steve Carell en homme blessé guérissant grâce à son monde de poupées.

Après The Walk, inspiré des exploits du funambule Philippe Petit et sorti en 2015, Robert Zemeckis adapte une autre histoire vraie : Bienvenue à Marwen racontera comment un artiste, Mark Hogancamp (Steve Carell), a pu se reconstruire suite à une violente agression grâce à son monde de poupées. En recréant des scènes de la Seconde Guerre Mondiale pour les photographier, celui-ci a peu à peu pansé ses blessures et c’est cette idée qui est au cœur de la nouvelle bande-annonce du film : l’art comme moyen de guérison.

Steve Carell et ses poupées se battent contre des nazis pour Robert Zemeckis

La première présentait le concept original du projet où les poupées ont les visages des femmes (Diane Kruger, Leslie Mann, Janelle Monae…) qui entourent cet homme traumatisé, de ses agresseurs et de lui-même. Pour les animer, le réalisateur de Forrest Gump a choisi la perfomance capture, une technique dont il était l’un des précurseurs au début des années 2000 (avec Le Pôle Express, La Légende de Beowulf et Le Drôle de Noël de Scrooge) et qui est à présent bien rodée. La mise en scène alterne entre le live, représentant "la vraie vie", et ce monde fantaisiste où Mark est protégé par des héroïnes prêtes à se battre pour le défendre et l’aider à se tirer des situations les plus périlleuses. Un procédé qui offre quelques scènes visuellement bluffantes.

Bienvenue à Marwen : Robert Zemeckis décrypte son nouveau projet original

Ce nouveau montage met aussi en avant le côté émouvant du projet, Steve Carell parvenant à se relever grâce à ses "jouets" et à son art, ses créations lui permettant de se préparer psychologiquement à affronter ses agresseurs lors d’un procès bien réel. "J’ai de l’espoir, mes amies et ma ville, ça va aller", dit-il au bord des larmes tout en expliquant que l’attaque lui a fait perdre la mémoire et que ses poupées doivent aussi l’aider à se souvenir.

Bienvenue à Marwen promet d’être un film riche, aussi bien visuellement que par ses thématiques fortes. Sortie prévue le 9 janvier 2019 au cinéma.

De Little Miss Sunshine à Last Flag Flying, Steve Carell est dramatiquement drôle

Prochainement au Cinéma

A lire aussi sur Première