Netflix éprouve des remords et "regrette" son conflit avec le Festival de Cannes

Anna Karina et Jean-Paul Belmondo s’aiment sur l’affiche du 71e festival de Cannes

Le géant du streaming a du mal à digérer la non sélection de ses films sur la Croisette.

Netflix, qui ne verra aucun de ses films au Festival de Cannes cette année, s’est exprimé à travers un courrier trimestriel adressé aux actionnaires.

"Nous regrettons de ne pas pouvoir participer à la compétition du Festival de Cannes de cette année", commence la lettre. "Le Festival a adopté une nouvelle règle qui signifie que si un film entre en compétition à Cannes, il pourra être disponible sur Netflix France seulement 3 ans après [sa sortie dans les salles française]. Nous ne voulons pas de ça pour nos membres français." Si le géant du streaming regrette cette décision, il relativise quant au fait de pouvoir célébrer ses films ailleurs. "Nous allons continuer de célébrer nos films et nos réalisateurs dans les autres festivals du monde. Mais malheureusement nous devrons nous passer de Cannes pour l’instant, le temps que notre communauté française grandisse tout en continuant de profiter de nos films."

Cannes 2018 : selfies interdits, absence de Netflix… Les réponses du festival

Ted Sarandos, responsable du contenu chez Netflix, a également annoncé à la presse que la société restera loin de Cannes aussi longtemps qu’il le faudra. Pour rappel, les films qui sont projetés au Festival de Cannes ont l’obligation d’être diffusés dans les salles obscures françaises. Mais si un film obtient une distribution au cinéma, cela recule de trois ans sa diffusion sur une plateforme de streaming telle que Netflix. Pour rappel, cette année, la firme avait soumis aux sélectionneurs Roma, d’Alfonso Cuaron, Norway, de Paul GreengrassHold the Dark, de Jeremy SaulnierThey’ll Love Me When I’m Dead, un documentaire de Morgan Neville sur Orson Welles, et enfin The Other Side of the Wind, le film inachevé du cinéaste. Thierry Frémaux, le délégué général de l'événement, regrette lui aussi cette situation, surtout en ce qui concerne les films d'Alfonso Cuaron et d'Orson Welles, qu'il n'a cessé de louer dans la presse.

Au final, si l'on doit résumer la situation, Cannes et Netflix c’est un peu Quand Harry rencontre Sally. Tout le monde veut les voir ensemble, mais il faudra être patient.

La fille d’Orson Welles implore Netflix de montrer son film inachevé à Cannes

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Volontaire
7 Minuti
Ocean's 8

PREMIÈRE ACTUS