Neal Purvis et Robert Wade : "Dans 007 Spectre, c'est James Bond qui tire les ficelles"

Daniel Craig dans 007 Spectre

La source de Spectre, le rôle de Bond, le lien avec Skyfall... Les scénaristes attitrés de la saga nous livrent quelques clés (un peu spoilers) pour aborder les nouvelles aventures de 007.

Depuis Le Monde ne suffit pas en 1999, les scénaristes Neal Purvis et Robert Wade sont chargés d’aider la série à maintenir le cap du XXIesiècle. Pour le meilleur et parfois pour le pire. Pour 007 Spectre, ils ont été embauchés pour retravailler le script de quelqu'un d'autre. Ils nous parlent de leur apport et nous livrent au passage quelques clés pour comprendre les nouvelles aventures de 007.

Voici un extrait de notre interview de Neal Purvis et Robert Wade, à retrouver dans le hors série de Première consacré à 007 Spectre le 26 octobre dans les kiosques.

>>> Sam Mendes : "Vous verrez que Spectre sera sacrément fun"

« Nous avons changé beaucoup de choses au script de John Logan, tout en conservant les fondamentaux. Par exemple, la relation entre James Bond et Madeleine (Léa Seydoux), même si elle ne s’appelait pas encore Madeleine, était déjà là. L’essentiel de notre travail a été de faire en sorte que l’intrigue tourne intégralement autour du personnage de Bond. Dans Skyfall, Bond réagissait en permanence aux événements qui lui arrivaient, il n’avait aucun contrôle sur l’intrigue. Dans 007 Spectre, nous avons décidé de le rendre plus actif, de le pousser sur le devant de la scène, de manière à ce qu’il soit le moteur de toute l’histoire. L’idée était qu’il soit cette fois l’instigateur des événements, plutôt que ce rôle revienne au méchant, comme dans Skyfall. On a donc développé cette idée d’un message surgi de son passé afin que ce soit lui qui tire les ficelles.

>>> "Inégal", "rouillé", "intelligent" : Spectre divise la critique

On s’efforce toujours de revenir à Fleming et de s’inspirer d’éléments de ses histoires et de sa vie. Elles sont tellement riches... Le déclic nous est venu en lisant le scénario original de John Logan, dans lequel Bond se rendait en Autriche, pas très loin de Kitzbühel. Ça a fait tilt immédiatement, en nous faisant penser à la nouvelle Octopussy, elle-même inspirée de la vraie vie de Ian Fleming. Gamin, sa mère l’avait envoyé à Kitzbühel pour qu’il y bénéficie d’une sorte de thérapie psychologique et émotionnelle. Il était jeune, il avait des problèmes, et c’est là qu’il a commencé à écrire... On a croisé ça avec l’enfance de Bond et connecté le tout avec Skyfall. Après avoir lever un bout de voile sur l’enfance du personnage, on s’est dit qu’on pourrait en découvrir encore plus dans 007 Spectre. »

007 Spectre de Sam Mendes avec Daniel CraigLéa SeydouxChristoph Waltz sort en salles le 11 novembre prochain

Retrouvez l'intégralité de notre interview avec les scénaristes de Spectre (- Première : Vous en êtes à six Bond. Vous reviendrez pour le septième ? - Robert Wade : Oui. Et peut-être qu’avec celui-là, on arrivera enfin à écrire un bon film !) + des interviews de Sam Mendes, Léa Seydoux, Christoph Waltz, des producteurs ainsi que des photos et infos exclusives + un cahier critique entièrement consacré à la saga Bond dans notre hors série Spectre lundi 26 octobre en kiosques.

 

>>> Sommaire du hors-série Première spécial 007 : Spectre avec Sam Mendes, Daniel Craig, Léa Seydoux, Christoph Waltz...

Commentaires

A lire aussi sur Première

007 Spectre fait déjà des miracles au box-office britannique

le 24e James Bond fait mieux que Skyfall dans son pays d’origine avec 6,2 millions de Livres sterling récoltées dès son premier jour d’exploitation.

En une semaine d’affiche, 007 Spectre explose le box-office

Le dernier volet des aventures de James Bond a déjà récolté 80,4 millions de dollars de recettes sur seulement six territoires.

007 Spectre explose le box office français

Sorti le mercredi 11 novembre, le 24e film des aventures de l’espion britannique détrône Spider-Man 3 et Taxi 2.

Léa Seydoux : "Avec Bond, j'ai l'impression de rentrer dans la grande histoire du cinéma"

Oubliez les cheveux bleus, dans 007 Spectre, Léa Seydoux incarne une femme fatale en robe lamée, nouvel amour de l’agent double zéro sept, à l’agenda plus que trouble. On a eu la chance d'intercepter Léa pour lui parler de Craig, de Cruise et… de Bond.

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Un gout de miel
Knock
Notre pain quotidien