Ankama

La nouvelle production cinéma du studio Ankama est une vraie réussite d'animation.

Dans une ville tentaculaire et imaginaire de Californie, un mutant livreur de pizza est traqué par des Hommes en noir ultraviolents. La plongée dans l'univers visuel de Mutafukaz, film d'animation adapté d'une BD et produite par les français d'Ankama (Dofus) est un plaisir certain : animé à l'ancienne par une bande d'animateurs et de designers japonais au CV glorieux, cette relecture d'Akira (justement, le co-réalisateur Shoujirou Nishimi a été animateur sur le classique d'Otomo) en version street trash est un très chouette bonbon visuel. Le décor de Dark Meat City, délire cyberpunk parfum West Coast, est une vraie création, sale et vivante, digne héritière du Néo-Tokyo d'Otomo. Un énorme plaisir décoratif qui compense les dialogues platement explicatifs et gras, et le traitement terriblement expéditif des personnages féminins -enfin, du seul personnage féminin réduit à un McGuffin hypersexualisé.

Bande-annonce de Mutafukaz, aujourd'hui en salles :