Mission : Impossible 6 : La moustache d’Henry Cavill s’inspire… d’un ennemi de Superman
Paramount/DC Comics

Elias Orr "avait un look d’enfer !" s’exclame l’acteur pour justifier sa fameuse pilosité faciale.

Mission : Impossible Fallout est en couverture du nouveau numéro de Première. Le blockbuster de Christopher McQuarrie est-il aussi impressionnant que le précédent, Rogue Nation ? La rédaction a bien apprécié ce spectacle, et pour patienter jusqu’à sa sortie, le 1er août prochain, nous vous proposons un extrait de l’interview d’Henry Cavill, qui vient d’arriver dans la saga. 

Mission : Impossible Fallout est le spectaculaire best of de la saga [critique sans spoiler]

Son personnage, August Walker, est un espion qui va faire équipe avec Ethan Hunt (Tom Cruise). Si l’acteur tient à garder la surprise concernant son rôle, il a bien voulu nous en dire plus sur la création de son look, car la moustache qu’il porte dans le film est déjà célèbre ! Le tournage de cette suite de la Paramount a duré plus longtemps que prévu, suite à la blessure de Tom Cruise (racontée par l’acteur ici) et quand la Warner Bros a programmé des reshoots de Justice League, le studio a refusé que le comédien se rase, si bien qu’il a tourné des scènes dans la peau de Superman avec la moustache… qui a ensuite été effacée en numérique pour un résultat plutôt perturbant.

Avant-première parisienne de Mission : Impossible 6 : Henry Cavill s'est encore moqué de sa moustache
Abaca
Pourquoi la moustache de Henry Cavill dans Justice League est un vrai problème

Ironie du sort, Cavill révèle aujourd'hui que c’est justement un méchant des comics Superman qui lui a inspiré l’apparence de son personnage : "McQuarrie et moi discutions de l'apparence physique de Walker. On parlait beaucoup de pilosité faciale. Que je sois bien rasé était hors de question. Et j'ai repensé à un personnage d'un comics de Superman que j'aime beaucoup, Elias Orr dans Superman : For Tomorrow (une série de Brian Azzarello, Jim Lee et Scott Williams publiée entre 2004 et 2005, ndlr). Il avait un style d'enfer, un look de mercenaire bourru. Avec une moustache. McQuarrie a dit :'OK, essayons et on verra ce que ça donne.' Et voilà. Je crois que ça permet de le différencier radicalement des autres. Si j'étais rasé de près, on me comparerait forcément à Tom Cruise... Là, il y a une séparation nette. La moustache n'est pas très populaire, donc ça dit aussi qu’August Walker suit son propre truc. Bon, symboliquement, c'est vrai que ça rappelle toute l’affaire des reshoots..." 

Bande-annonce de Mission : Impossible Fallout :

Prochainement au Cinéma