ABACA

John Bailey aurait eu un comportement sexuel déplacé.

Depuis la mise en lumière de l’affaire Weinstein, le monde du cinéma est bouleversé par le mouvement #MeToo, de nombreuses artistes (actrices, maquilleuses, productrices etc.) accusant des acteurs, réalisateurs ou producteurs d'agressions sexuelles. Aujourd’hui c’est le président de l’Académie des Oscars, John Bailey (Groundhog DayThe Big Chill), qui est visé par une enquête.

Selon Variety, l’Académie aurait reçu trois plaintes pour harcèlement mercredi, et aurait immédiatement pris les devants en ouvrant une enquête. Si toutefois aucun détail n’a encore été révélé, on apprend que si John Bailey est évincé des Oscars, ce sera Lois Burwell, actuel vice-président, qui assurera l’intérim jusqu’en juillet prochain, date des prochaines élections.

Terry Gilliam est contre le mouvement #MeToo

John Bailey a été élu président de l’organisation en août 2017. Il avait alors démarré son mandat à l’époque où l’Académie des Oscars réorganisait son mode d’adhésion pour être plus inclusif et intégrer des votants plus jeunes, permettant d’avoir un catalogue de films plus diversifié. En décembre dernier, l’organisation a également établi un code de conduite pour pouvoir exclure ses membres reconnus coupables d’abus, de harcèlement et de discrimination. L’Académie a ainsi pu sortir rapidement Harvey Weinstein de ses rangs, seulement dix jours après que l’affaire soit apparue dans les colonnes du New York Times.

Prochainement au Cinéma