Matt Damon et Russell Crowe auraient fait supprimer un article sur Harvey Weinstein en 2004

Matt Damon et Russell Crowe

Une journaliste affirme avoir vu un article sur Weinstein censuré à cause, entre autres, des pressions des deux stars hollywoodiennes.

Nouvel épisode dans l'affaire Harvey Weinstein. La journaliste Sharon Waxman raconte sur le site The Wrap avoir mené une enquête en 2004 sur le comportement d'Harvey Weinstein envers les femmes, pour le compte du New York Times. Une enquête qui l'a menée en Italie sur les traces de l'ex-patron de Miramax (l'ancien studio de Weinstein) en Italie, pour découvrir qu'il ne s'occupait pas vraiment de cinéma mais de fournir des prostituées à Harvey. Waxman a ensuite réussi à trouver une femme à Londres, qui lui a déclaré avoir reçu de l'argent pour acheter son silence après avoir été agressée sexuellement par Weinstein.

Mais au fait, qui est Harvey Weinstein ?

Mais si l'article a bien été finalement publié, il a été dépouillé de toutes les références au comportement sexuel du producteur. Selon Waxman, la rédaction a subi des pressions de la part de Weinstein, alors un gros acheteur d'espace publicitaire dans le New York Times. La journaliste aurait même reçu des coups de téléphone de Matt Damon et Russell Crowe en personne, lui suppliant de supprimer son article. Damon a connu la gloire grâce à Will Hunting, production Weinstein, et Crowe a bossé avec Harvey sur De l'ombre à la lumière et Master and Commander : de l'autre côté du monde. Le New York Times finira par publier une grande enquête sur Weinstein la semaine dernière seulement, provoquant un séisme dont les secousses ne se sont pas encore achevées. Le producteur vient d'être licencié de sa propre compagnie. Ce n'est pas terminé...

Harvey Weinstein viré de la Weinstein Company suite au scandale de harcèlement sexuel


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project