Massacre à la tronçonneuse : comment Tobe Hooper a eu l’idée de la tronçonneuse

Massacre à la tronçonneuse (affiche)

Le hasard fait bien les choses. 

Décédé il y a quelques jours, Tobe Hooper restera dans les annales du cinéma grâce à son cultissime Massacre à la tronçonneuse, monument du film d’horreur sorti en 1974 qui résonne encore aujourd’hui comme un des longs-métrages les plus influents du 7e art.

Tobe Hooper (Massacre à la tronçonneuse, Poltergeist) est décédé à l’âge de 74 ans

Si Texas Chainsaw Massacre (son titre VO) est passé ainsi à la postérité, c’est grâce au talent de Hooper, qui signait là un film au réalisme troublant, mais aussi à l’incongruité de l’arme du crime : ici, on ne tue pas à la machette, au couteau, au pistolet ou par strangulation ou empoisonnement, mais avec une bonne vieille tronçonneuse. Ce n’est pas très pratique, mais ça fait un bruit monstre, et surtout ça fout sacrément les jetons !  

Tobe Hooper

Mais, comment Tobe Hooper a-t-il donc eu l’idée saugrenue de détourner cet outil destiné à couper du bois ? Le réalisateur avait donné la réponse au magazine Interview, en 2014 :

 

"J’étais dans un grand magasin, pendant les fêtes de fin l’année, et je me disais : ‘il faut que je sorte de ce magasin’. Ce devait être en 1972 ou en 1973. Il y avait des milliers de gens là-dedans, j’essayais de me frayer un chemin au milieu de la foule, et je me suis retrouvé dans la partie bricolage. J’ai baissé le regard et j’ai vu une rangée de tronçonneuses qui étaient en promotion. J’ai dit : ‘si je démarre la tronçonneuse, les gens vont s’écarter, ils me libéreront le passage.’ C’est là qu’est née l’idée de la tronçonneuse. Evidemment, je ne l’ai pas fait à ce moment-là. Mais en conduisant sur le chemin du retour, j’y ai pensé."

"Je travaillais sur cette idée d’un groupe de jeunes, des étudiants, qui se retrouvaient isolés. Il y avait une pénurie d’essence dans le pays à cette époque. Les gens devaient faire la queue dans leur voiture pour aller la station-service, parfois sur plusieurs kilomètres. L’essence était rationnée. Et j’entendais beaucoup de mensonges à la télévision. Politiquement, c’était une période intéressante, tout était amplifié. Donc l’idée m’est venue dans la voiture, sur comment je pouvais combiner tous ses éléments ensemble. Tout m’est venu très vite, toute la configuration des personnages, ainsi que la boucle, la façon dont l’histoire tourne sur elle-même."

Massacre à la tronçonneuse a été réédité en version restaurée 4K en 2014 :

Commentaires

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre