Mad Max Fury Road : George Miller porte plainte contre la Warner Bros

Mad Max Fury Road guitariste

Voilà pourquoi Fury Road 2 n'est toujours pas lancé...

Mad Max : Fury Road fut l'un des gros succès critiques de 2015. Pourtant, sa suite n'est toujours pas officiellement planifiée. Et sa création a été compliquée : George Miller a passé plus de dix ans sur le projet, changeant d'acteur principal en cours de route (Tom Hardy a succédé à Mel Gibson) et le tournage a pris beaucoup de retard, notamment à cause de problèmes météorologiques qui ont déplacé les prises de vue d'Australie en Namibie. Le réalisateur considère pourtant aujourd'hui que si le budget du film a explosé, c'est à cause des décisions de son studio, la Warner Bros, et non de ses propres choix de metteur en scène.

Steven Soderbergh déclare son amour pour Mad Max : Fury Road

The Sydney Morning Herald révèle ainsi qu'il a porté plainte dans sont pays d'origine, l'Australie, contre la firme pour non respect d'un contrat stipulant qu'il aurait dû toucher, avec son partenaire Doug Mitchell, une prime de fin de tournage, pour avoir respecté le budget initial. Au moment de payer, la Warner a considéré que comme le budget avait été dépassé, le duo ne méritait pas cette prime, mais la firme est accusée à présent d'avoir "pris une série de mauvaises décisions qui ont entraîné de gros changements, des retards, des dépenses supplémentaires, et que le studio n'aurait pas dû prendre cela en compte dans son calcul. Sans cela, les plaignants, qui ont pleinement respecté le contrat, auraient terminé le film dans le budget."

Même sans les effets spéciaux, Mad Max Fury Road est très impressionnant

George Miller et Doug Mitchell considèrent également avoir été trompés par leur studio en tant que producteurs : une autre clause de leur contrat stipulait qu'en cas de changement de partenaires, la Warner devait proposer au duo d'être co-producteurs en priorité, mais qu'un accord a ensuite été passé avec RatPac Entertainement, la société de Brett Ratner et James Packer. Ceux-ci ont participé à hauteur de 12,5 % du budget du film, sans que Miller et Mitchell ne soient consultés dans un premier temps. "Disons simplement qu'on nous doit de l'argent pour ce travail douloureux, qui nous a demandé plus de dix ans de développement et trois de production. De cette implication est né un film qui a reçu un excellent accueil partout dans le monde. On préférerait faire des films avec la Warner Bros plutôt que de porter plainte contre eux, mais cela fait un an qu'on essaye de trouver une solution à l'amiable et que ça ne donne rien. Nous avons donc fait appel à la loi pour mettre un point final à cette affaire."

Mad Max Fury Road : Il y aura une origin story du guitariste dans la suite

La Warner Bros a immédiatement répondu que le studio se "défendrait vigoureusement contre ces plaintes", puis a tenté de transférer l'affaire dans un tribunal de Californie, mais la demande a été refusée. On ne sait pas pour l'instant dans quelle mesure ce procès impactera la suite de Mad Max, mais cette plainte explique sans doute en partie pourquoi George Miller semble si peu partant pour Fury Road 2. Au fil des interviews, il répète qu'il a des idées pour de nouveaux épisodes, mais qu'il ne s'agira pas de son prochain projet, qu'il préférerait tourner un "petit film" avant de revenir à cette saga. Mad Max 5 n'est visiblement pas une priorité, et si son créateur est en procès avec son studio, sa production risque de traîner encore davantage...

La suite de Mad Max sans Furiosa ? "Elle ne figure pas dans le scénario, mais..."


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

le bonhomme de neige
La Promesse
Plonger