Luc Besson publie un appel contre le FN : "Le film que nous propose Madame Le Pen est juste mauvais"

Luc Besson

"Nous sommes un grand peuple et nous grandirons davantage en nous donnant la main. Le monde nous regarde. L’histoire nous attend."

Une nouvelle voix contre le FN entre les deux tours de l'élection présidentielle : celle de Luc Besson. Le réalisateur-producteur-scénariste vient de publier sur Facebook un texte intitulé La Grande illusion (également disponible en anglais sous le titre The Great Illusion), qui s'achève sur une photo de Besson brandissant sa carte d'identité. "Je prends la parole aujourd’hui parce que je me dois de dénoncer la belle arnaque dans laquelle nous nous apprêtons à tomber", écrit Besson, avant de refaire l'histoire du Front National et de Jean-Marie et de Marine Le Pen. Et de surtout insister sur cette "escroquerie" que prépare, selon lui, le FN.

"Régulièrement il y a en France, des élections. Comme les frais de campagne sont remboursés par "le système", il y a du fric à se faire. Le FN présente alors une multitude de candidats inexpérimentés, qui n’ont évidemment aucune chance de gagner, mais qu’importe, la marque FN est suffisamment forte pour passer la barre des 5% et se faire rembourser par "le système". On charge alors les frais de campagne et on se fait grassement rembourser. C’est comme ça que le Front National empoche plusieurs millions d’euros à chaque élection", raconte le réalisateur. Sans appeler au vote pour Emmanuel Macron, il encourage les Français à lutter contre le Front National et à ne pas tomber dans le piège de la stigmatisation des étrangers.

"C’est mon métier de fabriquer des rêves et de les proposer aux gens, mais personne n’est dupe : on raconte des histoires, pour rire ou pour pleurer, et même si on y met de la vérité, du sérieux et de l’amour, on ne prétend jamais que c’est la vraie vie. Je crois savoir ce qu’est un scénario, je pense pouvoir juger un acteur. Le film que nous propose Madame LE PEN est juste mauvais. Le scénario ne tient pas la route", juge-t-il. "Le monde nous regarde. L’histoire nous attend."

Le texte complet de Besson est à lire ici.

Le prochain film de Luc Besson, l'ambitieux Valérian et la Cité des mille planètes, sortira le 26 juillet en France. Il est déjà considéré comme le film le plus cher jamais produit en France, avec un budget estimé à près de 200 millions d'euros. Bande-annonce :

Commentaires

A lire aussi sur Première

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre