Luc Besson : "la chronologie des médias doit éclater"

Luc Besson

Le réalisateur de Valérian et la Cité des mille planètes nous donne son avis sur la chronologie des médias.

La chronologie des médias est de retour. Rappelez-vous, ce n'est pas une technologie de science-fiction mais le délai (de 4 mois minimum) entre la sortie d'un film en salles et sa mise à disposition en VOD et/ou en DVD. C'est aussi le débat qui a agité le Festival de Cannes 2017 suite à la sélection d'Okja de Bong Joon Ho en compétition. Une production Netflix, donc visible en VOD, qui ne pouvait pas alors sortir en salles françaises. Nous avons recontré Luc Besson à l'occasion de la sortie de son space opera Valérian et la Cité des mille planètes (le film sort aujourd'hui et notre critique est là) et nous lui avons évidemment parlé du sujet de la chronologie des médias. le producteur/réalisateur estime que celle-ci "doit éclater, bien évidemment", car elle encourage le piratage durant la période entre la sortie salles et la mise à disposition en VOD/DVD. Sa solution ? Une plateforme premium de VOD payante permettant de voir les films chez soi dès la première semaine d'exploitation en salles, à la propriété partagée entre producteurs, distributeurs et exploitants. Une solution pas si éloignée de celle de Sean Parker qui veut avec sa start-up The Screening Room proposer les films américains dès leur week-end de sortie pour 50 dollars (J.J. Abrams est plutôt pour ; James Cameron et Christopher Nolan, adeptes de l'expérience salles, sont contre). Voici la réponse complète de Luc Besson en vidéo, où il tacle notamment les sociétés de distribution et d'exploitation, responsables selon lui du maintien d'une chronologie des médias encourageant le piratage :

Commentaires

Prochainement au Cinéma

A voir ailleurs sur le web

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Fiancés
Octobre
Demain et tous les Autres Jours