Luc Besson : "Il n’y a pas vraiment de risque financier sur Valérian"

Valérian

Si le film le plus cher du cinéma français fait un flop, EuropaCorp ne coulera pas, assure son réalisateur.

Valérian et la cité des mille planètes est -de loin- le film le plus cher de l’histoire du cinéma français. Son budget de 170 millions d’euros représente un gros pari pour EuropaCorp, et son réalisateur, Luc Besson, en a parlé en détail auprès de Screen Daily. La source britannique rappelle que ce space opera porté par Dane DeHaan et Cara Delevingne sortira dans 140 pays sur une période de trois semaines. Il sera notamment proposé sur plus de 9000 écrans en Chine.

Valérian : Luc Besson revient sur la fabrication du film français le plus cher de tous les temps

"Je vais faire autant d’avant-premières que possible, jusqu’à ce que je m’écroule, répond le cinéaste avant de parler spécifiquement du challenge que représente une telle production. Comme tous les studios de cinéma, nous ne lançons un projet que quand on a réuni 80% de son budget. Sur Valérian, on a assuré 96% de son coût avant de le tourner. J’ai lu dans un journal que si le film se plantait, on coulerait, mais c’est faux, et qui plus est écrit dans un papier qui appartient à une boîte concurrente, qui sortira un film en même temps que nous. Pour moi, c’est un coup bas. Bref, la part de risque pour EuropaCorp représente 4% du budget donc ce n’est pas un vrai risque financier. C’est plutôt un risque de notoriété. Si le film fait un flop, on perdra en crédibilité et ce sera plus difficile de proposer de nouveaux projets de cette ampleur. Donc pour moi, le risque n’est pas vraiment financier, il est plutôt humain."

Valérian : Luc Besson toucherait quatre fois plus que ses stars réunies

Valérian sortira le 26 juillet. Bande-annonce :

 

Commentaires

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre