DR

La suite de Prometheus offre la réponse à la grande question.

Attention, spoilers à suivre sur Alien : Covenant. Lors d'une présentation de vingt minutes du film au festival South by Southwest, le site The Verge a pu découvrir d'où viennent les xénomorphes, dont la première incarnation est apparue dans Alien, en 1979. Dans une des scènes montrées, l'androïde David (Michael Fassbender), vu dans Prometheus, est toujours aussi obsédé par les Ingénieurs et leur technologie. Le robot a réalisé des expériences sur les aliens et quand le personnage de Billy Crudup entre dans son laboratoire, David lui montre différentes mutations des créatures. David a tenté de comprendre les aliens et est allé jusqu'à les modifier génétiquement. Il emmène son nouvel ami dans une pièce où se trouvent quatre oeufs, semblables à ceux vus dans Alien. David doit assemble la dernière pièce du puzzle, qui se trouve être une "mère", un hôte. Et son choix s'est porté sur Billy Crudup, dont on imagine logiquement qu'il finira avec un alien dans le corps.

James Cameron a de gros doutes sur les suites de la saga Alien

Contrairement à ce qu'on pouvait penser, les xénomorphes ne sont donc pas le fruit d'une évolution naturelle, mais bien le résultat du travail d'un androïde très curieux et légèrement déviant. The Verge précise que le film semble devenir à ce moment "l'histoire d'une humanité qui a semé les graines de sa propre destruction" avec l'intelligence artificielle. 

Michael Fassbender tease Alien Covenant dans une nouvelle promo virale

Une façon plutôt intelligente de moderniser le propos de la franchise Alien, tout en la connectant en profondeur avec les événements de Prometheus. Le premier Alien avait remporté l'Oscar des Meilleurs effets visuels en 1980 et Covenant pourrait bien tirer son épingle du jeu en 2018.

Alien : Covenant sortira le 10 mai prochain en France. Bande-annonce :

Prochainement au Cinéma