DR

Cette semaine, le cinéma revisite ses classiques : Robinson Crusoe s'éclate sur son île pas tout à fait déserte, Sophie fait des bêtises devant la caméra de Christophe Honoré et le Chasseur ne protège plus Blanche-Neige.

Choix n°1 : Robinson Crusoe de Vincent Kesteloot avec Matthias SchweighöferKaya Yanar...

Synopsis : Mardi, un jeune perroquet, vit sur une île paradisiaque avec d’autres animaux. Il rêve de quitter son île pour découvrir le reste du monde. Après une violente tempête, Mardi et ses amis font la découverte d’une étrange créature sur la plage : Robinson Crusoë. Les animaux de l’île vont devoir apprivoiser ce nouvel arrivant ! C’est pour Mardi l’occasion de vivre une extraordinaire aventure et peut-être de quitter son île !

L'avis de Première : Un jeune perroquet s’embête sur son île perdue au milieu de l’océan. Jusqu’au naufrage d’un bateau de pirates, dont le jeune Robinson est l’unique survivant avec deux matous sournois… Avec sa 3D très réussie (meilleure que dans certains blockbusters américains), cette version animée du roman classique écrit par Daniel Defoe prend des libertés amusantes avec l’œuvre originale. Le meilleur ami de Robinson s’appelle ainsi Mardi et c’est un volatile. Vincent Kesteloot, qui a fourbi ses armes auprès de Ben Stassen, le grand manitou de l’animation fl amande (on lui doit la série des Sammy), a le sens du rythme et de la caractérisation. Réalisateur à suivre, comme on dit. 

Bande-annonce : 

 

Choix n°2 : Les Malheurs de Sophie de Christophe Honoré avec Anaïs DemoustierGolshifteh FarahaniMuriel Robin...

Synopsis : Depuis son château, la petite Sophie ne peut résister à la tentation de l’interdit et ce qu’elle aime par dessus tout, c’est faire des bêtises avec son cousin Paul. Lorsque ses parents décident de rejoindre l’Amérique, Sophie est enchantée. Un an plus tard, elle est de retour en France avec son horrible belle-mère, Madame Fichini. Mais Sophie va pouvoir compter sur l’aide de ses deux amies, les petites filles modèles, et de leur mère, Madame de Fleurville pour se sauver des griffes de cette femme.

Adaptation libre des Malheurs de Sophie et Les petites filles modèles de La Comtesse de Ségur.

L'avis de Première : L’année dernière, Valérie Donzelli a livré dans Marguerite & Julien son commentaire post-moderne d’une célèbre affaire de mœurs ayant agité la fin de la Renaissance. Au tour de Christophe Honoré d’y aller de sa relecture d’un mythe – littéraire celui-ci – relevant de "l’esprit français", ce mélange improbable de légèreté, de sérieux, d’élégance et de trivialité. Dans Les Malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur (à la mode Honoré), il y a des animaux joliment animés et des morceaux de musique pop (composés par le fidèle Alex Beaupain) ; un personnage-narrateur qui s’adresse aux spectateurs ; des enfants-acteurs très peu dirigés, des comédiennes célèbres (Golshifteh Farahani, Anaïs Demoustier), d’autres pas ; et un spectaculaire come-back (Muriel Robin). Comme dans Marguerite & Julien, la mayonnaise ne prend pas toujours : la spontanéité se confond souvent avec l’approximation. Reste un vrai geste de cinéma et l’énième résurrection (la bonne, cette fois ?) de Muriel Robin, impériale dans la peau de l’horrible madame Fichini qui a fait cauchemarder des générations entières de petites filles. 

Bande-annonce : 

 

Choix n°3 : Le Chasseur et la Reine des Glaces de Cédric Nicolas-Troyan avec Chris HemsworthCharlize Theron...

Synopsis : La maléfique reine Ravenna a trahi sa sœur, la bonne Freya, en commettant l'impardonnable. Elle lui a gelé le cœur, la rendant incapable d'aimer et libérant en elle un pouvoir insoupçonné, celui de transformer tout adversaire en glace. S'étant exilée sur des terres lointaines du nord, Freya s'emploie à lever une armée de guerriers et de guerrières pour protéger son royaume, avec pour seule règle l'interdiction de toute idylle dans ses rangs.

Alors qu'une guerre de domination s'intensifie entre les deux reines, celui susceptible de faire la différence est le chasseur le plus habile dans le camp de Freya, Eric. Aux côtés de sa sœur d'armes Sara, la seule femme qui a su conquérir son cœur, Eric va devoir aider Freya à vaincre Ravenna et prévenir sa cruauté de régner pour toujours.

Suite du film Blanche Neige et le chasseur.

Pas d'avis pour ce film.

Bande-annonce : 

 

Toutes les sorties ciné de la semaine sont ici

A lire aussi sur Première