DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Le nain de jardin voyageur d’Amélie Poulain,"Georges, l’alien", Irvin le cerveau…

Réactualisation du 19 juillet 2018 : L'exposition Caro/Jeunet se terminera à la fin du mois, le 31 juillet 2018, à Paris. A ne pas manquer si vous aimez les univers d'Amélie Poulain, Delicatessen ou encore La cité des enfants perdus ! Elle sera ensuite proposée à Lyon, plus précisément à partir du 13 octobre au sein du Musée Cinéma et Miniature.

Diaporama du 8 septembre 2017 : L’exposition consacrée aux objets les plus marquants de la carrière de Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet s’est ouverte hier, à la Halle Saint Pierre de Montmartre. Située "à deux pas de là où Nino Quincampoix suivait les indices d’Amélie", s’amusait le réalisateur d’Amélie Poulain en présentant le projet à la presse au début de l’été, elle réunit des storyboards, figurines, maquettes et autres éléments de décors utilisés aussi bien sur leurs projets en duo (Le Manège, Le Bunker de la dernière rafale, La Cité des enfants perdus, Delicatessen…) qu’en solo (Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain ou Un Long dimanche de fiançailles pour Jeunet, Dante 01 ou Ko Kid pour Caro).

Cannibales au low cost : Delicatessen raconté par Jean-Pierre Jeunet, Marc Caro, Darius Khondji…

La collection vient principalement de Jeunet, car Caro, lui "ne garde rien, sauf les dessins". L’artiste est cependant bien content qu’une telle exposition ait pu voir le jour, car elle permet de découvrir quelques détails sur la fabrication des films. Il a notamment dessiné plusieurs storyboards qui sont proposés à côté de photos et/ou d’extraits des projets en question.

Les meilleures anecdotes sur Amélie Poulain

"Ce ne sera pas une exposition remplie d’explications, prévenait son acolyte, et en effet, ce sont avant tout les créations, qui comptent. On veut moins d’écrit et plus d’images, d’objets. On a créé des tas de choses pour nos films, et on veut présenter cet univers singulier à travers des éléments marquants : des décors, des costumes, des storyboards, des affiches… D’ailleurs, c’est Marc qui a dessiné celle de notre expo !"

Le cinéaste n’est pourtant pas avare en anecdotes. En dévoilant l’une des créatures d’Alien la résurrection, il s’exclame par exemple : "Je vous présente Georges, notre Alien !". Oui, sur le plateau du blockbuster sorti en 1997, le Xénormorphe a droit à son petit surnom ! Jeunet nous avait aussi déjà détaillé comment Irvin, le cerveau de La Cité des enfants perdus, qui a la voix de Jean-Louis Trintignant, a été perdu puis retrouvé chez un forain 20 ans après la sortie du film.

Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro parlent de leur "expo singulière"

Voici quelques clichés de l'exposition, qui se tiendra jusqu'en juillet 2018. Pour en savoir plus (horaires, tarifs...), rendez-vous sur le site de la Halle Saint Pierre.

 

 

 

Prochainement au Cinéma

A lire aussi sur Première