Les nouveaux films Star Wars signent-ils la fin des spin-offs ?

A Star Wars Story

Solo : A Star Wars Story pourrait être le dernier de son genre.

Après avoir racheté Lucasfilm à prix d’or, Disney s’est mis en tête de rembourser au plus vite son investissement en multipliant les films Star Wars. D’abord avec un septième épisode de la saga Skywalker, puis en sortant des spin-offs qui remontaient dans le passé, la gamme « A Star Wars Story », à l’image de Rogue One et prochainement Solo. Mais l’annonce de nouveaux films scénarisés par les créateurs de la série Game of Thrones sème le doute : et si Rogue One et Solo étaient les deux derniers de leur espèce ? Bob Iger, le patron de Disney, a en effet précisé que David Benioff et D.B. Weiss « se concentrent sur une période précise de la mythologie Star Wars », laissant entendre qu’il s’agirait plutôt d’une toute nouvelle histoire à une autre époque (l’Ancienne République ?), plutôt que des films stand-alone mettant en scène des personnages ou des événements connus.

Star Wars : pourquoi l'Ancienne République est la période idéale pour la nouvelle trilogie

Le Hollywood Reporter note très justement que Disney a toujours eu de gros problèmes avec les longs-métrages « A Star Wars Story ». On se souvient que le studio a tout d’abord annoncé Josh Trank à la réalisation du second spin-off consacré à Boba Fett, avant de le virer après avoir eu vent de son soi-disant comportement erratique sur le tournage des 4 Fantastiques (depuis, le projet n’a plus revu le jour). Rogue One a de son côté été largement remanié par Tony Gilroy après le passage de Gareth Edwards (de longs reshoots ont profondément modifié le film) alors que le tournage de Solo a carrément été interrompu en plein milieu, le temps de remplacer manu militari Phil Lord et Chris Miller par ce bon vieux Ron Howard.

Pas franchement des succès de production, donc, même si Rogue One a réalisé le score honorable de 1 milliard de dollars à travers la planète. Sans nouvelles d’un spin-off sur Obi-Wan évoqué depuis des années, il est facile d’imaginer que Disney va tout simplement refermer la porte et focaliser son attention sur des projets Star Wars bien plus rentables, et surtout capables de générer plusieurs films. L’arrivé de Benioff et Weiss semble aller dans ce sens (on parie sur au moins trois longs-métrages), tout comme la nouvelle trilogie dont les clés ont été confiées à Rian Johnson. Et soyons réalistes : si la saga Skywalker va créer un petit appel d’air en s’achevant l’année prochaine avec Star Wars 9, il serait suicidaire pour le studio de mettre dans les salles autant de films Star Wars chaque année. Même Marvel Studios n’ose pas dépasser les trois sorties par an. 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

La Forme de l'eau
7 Minuti
La Ch'tite Famille

PREMIÈRE ACTUS