Les Rivières pourpres : Le film coule de source pendant une heure [critique]

Les Rivières pourpres : Le film coule de source pendant une heure [critique]

A sa sortie en 2000, le film de Mathieu Kassovitz avait déçu Première.

France 3 diffusera ce soir Les Rivières pourpres, l’adaptation du roman de Jean-Christophe Grangé par Mathieu Kassovitz, qui a été vue par plus de 3 millions de spectateurs à sa sortie, en septembre 2000, malgré son interdiction aux moins de 12 ans. A l’époque, Jean-Yves Katelan, de Première, avait été déçu par le résultat. Voici un extrait de sa critique.

"C’est d’autant plus énervant que ces Rivières coulent de source pendant plus d’une heure : un décor terriblement exotique, un scénario longtemps solide, une musique parfaitement envahissante… Le film rebondir de Réno (de plus en plus crédible) à Cassel (dont l’énergie est franchement communicative), d’une intrigue à l’autre, chaque événement donnant envie de connaître le suivant… Bref, ça semble tout simple et c’est palpitant. Et puis vient l’heure des explications –pas toujours évidentes quand on n’a pas lu le livre- et des déceptions. On frôle même le ridicule lors du dénouement, à tel point que Kassovitz et Grangé se sont sentis obligés de le noyer sous une cascade plus tape-à-l’œil qu’utile. On comprend mieux alors les succès de ces autres « thrillers psy » post-Silence des Agneaux que sont des séries comme X-Files ou Profiler : leur force c’est qu’on n’en connaît jamais la fin."

Mathieu Kassovitz : les 20 séances de cinéma qui ont changé sa vie

Bande-annonce :

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

The Greatest Showman
Sugarland
Oh Lucy !