Les Misérables devient favori aux Oscars en une soirée

Les Misérables devient favori aux Oscars en une soirée

Jusqu’à présent, on parlait beaucoup de Lincoln. La précision de la mise en scène de Steven Spielberg, la reconstitution imparable et, bien sûr, la performance de Daniel Day-Lewis. Mais hier soir, tout a peut-être basculé. Une projection publique à New York des Misérables a entraîné des réactions hallucinantes. Pendant le film les gens fondaient en larme et applaudissaient à la fin de chaque numéro musical. Le final - visiblement très émouvant - aurait déchaîné une rivière de larmes. Si on votait à l’applaudimètre, Hugh Jackman (qui joue Jean Valjean) et Anne Hathaway (Fantine) repartiraient déjà avec l’Oscar du meilleur acteur et celui de la meilleure actrice dans un second rôle. Certes, les nominations ne sont même pas encore tombées, mais cette avant-première vient de changer l'allure de la compétition.Adaptation à l’écran du show de Broadway Les Misérables, le nouveau film de Tom Hooper, est une comédie musicale dont la puissance repose visiblement sur l’interprétation de ses comédiens - enregistrés live en train de chanter. Lors d’un question/réponse avec le public qui suivait la projection, Tom Hooper expliquait ainsi que Jackman n’avait pas été seulement son premier choix : “Hugh a été central dans la fabrication du film”. Ce qui pourrait apparaître comme de la flatterie a été confirmé par les premières critiques : l’australien donnerait ici la pleine mesure de son talent versatile. Sa performance serait même “un tour de force qui rivalise aisément avec l’interprétation de Daniel Day Lewis dans Lincoln”. Pareil pour sa costar : “si Anne Hathaway ne disparaissait pas si vite dans le film, elle aurait été une concurrente sérieuse de Marion Cotillard ou de Jennifer Lawrence pour l’Oscar de la meilleure actrice” expliquait un journaliste newyorkais en sortant de la salle.Malgré tout, certains critiques émettent quelques réserves. Russell Crowe en Javert ne convainc pas tout le monde. Hooper expliquait qu’il avait choisi l’acteur en pensant que lui seul pouvait “tirer le meilleur de Wolverine”, mais sa prestation trop cool et sa voix particulière (“elle me rappelle David Bowie” précisait le journaliste de Moviefone) semblent en retrait par rapport au reste du cast. Idem pour Sacha Baron Cohen et Helena Bonham Carter qui interprètent les Thénardier. Leurs performances comiques se marierait mal avec la puissance émotionnelle du reste du film.Mais ces réserves ne doivent pas masquer l'essentiel. Tous les journalistes présents à l'avant-première s'accordent sur l'extraordinaire potentiel du film dans la course aux Oscars. Et si Les Misérables remportait des statuettes en février prochain, ce serait historique à plus d'un titre. D'abord, deux ans après le triomphe du Discours d'un roi, cela confirmerait la côte de Tom Hooper, réalisateur chouchou de l'Académie. Mais surtout, dix ans après le hold up de Chicago (6 Oscars en 2003) et 43 ans après Oliver ! (6 statuettes), le triomphe des Misérables sur la scène du Kodak Theatre pourrait raviver la flamme de la comédie musicale à Hollywood, genre un peu méprisé qui retrouverait un certain lustre. 

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues