Warner Bros

Contrairement à ce qu’avait "teasé" J. K. Rowling, il "ne sera pas explicitement gay."

Le réalisateur David Yates vient de révéler à Entertainment Weekly que Dumbledore, joué à présent par Jude Law, ne sera "pas explicitement gay" dans Les Animaux fantastiques 2."Mais je pense que tous les fans le savent, ajoute le metteur en scène. Il a eu une relation très intense avec Grindelwald quand ils étaient jeunes. Ils sont tombés amoureux des idées et de l’idéologie de l’autre."

Dumbledore ne sera pas ouvertement homosexuel dans Les Animaux Fantastiques 2

Ce choix de ne pas aborder la sexualité du personnage culte de la saga Harry Potter a déçu de nombreux "Potterheads". Certains n’ont pas hésité à réagir sur Twitter, en interpellant directement J. K. Rowling, l’auteure des 7 romans publiés entre 1997 et 2007, et à présent des scénarios des Animaux fantastiques. Celle-ci a alors posté un gif "mute" en commentant : "Je reçois des insultes à propos d’une interview qui ne me concerne pas, à propos d’un scénario que j’ai écrit, mais que les gens qui s’énervent n’ont pas lu, et qui concerne un seul film d’une saga de cinq longs métrages. Donc, c’est très drôle, mais vous savez ce qui est encore ‘plus’ drôle ?" Sous-entendu, le fait de bloquer ("mute") les internautes énervés. Ambiance…

Alors, pourquoi ça fâche ? Pourquoi la sexualité de Dumbledore fait-elle autant réagir les fans ? Il faut remonter en 2007 pour bien comprendre en quoi cette question a pris de l’importance au fil du temps. Dans les romans, J. K. Rowling ne dit jamais explicitement que son personnage est homosexuel. Dumbledore est dépeint comme un sorcier influent, qui a vécu de nombreuses (més)aventures avant de devenir de directeur de Poudlard et de protéger Harry Potter face à la montée en puissance de Voldemort et de ses sbires criminels. Sa sexualité n’est pas évoquée, ce n’est donc pas un sujet. Ça l’est devenu après la publication des livres, en 2007, lorsque l’écrivain a fait savoir au cours d’une interview qu’elle avait "toujours imaginé qu’il était gay. Dumbledore est tombé amoureux de Grindelwald, et cela l’a terriblement affecté quand il a compris qui il était vraiment." Mais la relation décrite entre les deux jeunes hommes dans Les Reliques de la Mort repose sur l’amitié et l’admiration commune pour les idées de l’autre, comme le dit aujourd’hui David Yates.

Le problème, c’est qu’en annonçant ça après la parution des livres, Rowling n’a justement jamais décrit de personnage gay dans Harry Potter. Quand les fans ont appris que son univers serait développé avant la naissance du sorcier à lunettes, et que Dumbledore en serait l’un des héros principaux, ils en ont logiquement déduit que sa relation avec Grindelwald serait pleinement évoquée dans ces préquels. Depuis la sortie du premier opus en 2016, on sait que l’histoire sera déclinée en cinq films et que les deux personnages seront interprétés par Jude Law et Johnny Depp. On sait aussi qu’elle se terminera en 1945, lors de leur célèbre affrontement, raconté brièvement dans Les Reliques… Il semblait donc évident que la relation entre les deux hommes serait évoquée dans les suites, notamment la manière dont Dumbledore a été déçu par l’homme qu’il aimait/admirait dans sa jeunesse.

Rowling parle d'un jeune Dumbledore ouvertement gay dans la suite des Animaux fantastiques 

Le nouveau tweet de Rowling laisse d’ailleurs entendre que ce sera bien le cas. Seulement, pas dès l’épisode 2. Mais sa réponse, assez agressive face aux attaques de certains internautes, irrite une partie de ses fans. Pourquoi annoncer que Dumbledore est gay si c’est pour finalement préciser (plus de 10 ans plus tard !) que ce sujet ne sera pas évoqué dans le prochain film ? Les réactions sont d’autant plus vives que la production des Animaux fantastiques 2 est déjà la cible de critiques de fans suite au casting de Johnny Depp, accusé d’agression par son ex-femme Amber Heard. En défendant l’acteur en décembre dernier, J. K. a énervé une partie de ses lecteurs, qui regrettaient un tel soutien alors que ses livres ne cessaient de dénoncer la maltraitance et les agressions de toutes sortes.

J. K. Rowling réagit enfin au casting de Johnny Depp dans Les Animaux fantastiques

La nouvelle polémique est un peu dans le même esprit, mais sur la question de la diversité. J. K. est clairement accusée d’avoir annoncé que Dumbledore était gay"après coup", pour montrer que son œuvre était ouverte d’esprit. En n’évoquant finalement pas ce sujet dans Les Animaux fantastiques 2, elle déçoit ses lecteurs, qui espéraient que le film "rattraperait" ce qui n’a jamais été dit dans les bouquins.

En 2016, J. K. avait déjà fait du bruit en castant une "Hermione noire" dans la pièce de théâtre Harry Potter et l’enfant maudit. Un choix qu’elle avait défendu en tweetant : "Yeux noirs, cheveux frisés et très intelligente. La peau blanche n’a jamais été mentionnée. Rowling aime l’Hermione noire. " Sur le principe, pourquoi pas ? Sauf que si Rowling n’a jamais "mentionné sa peau blanche", elle n’a jamais écrit non plus que son héroïne était noire. Là aussi, elle l’a précisé après, lors de la parution de la pièce de théâtre, et non au sein de la saga originale.

J.K. Rowling cloue le bec aux haters grâce à son Hermione noire 

Que les Potterheads se rassurent, la sexualité de Dumbledore sera très certainement évoquée au fil des cinq volets des Animaux fantastiques. Après ce faux pas, David Yates reviendra sans doute sur son annonce maladroite et J. K. Rowling risque elle aussi de préciser ses intentions avant la suite du deuxième film, attendu le 14 novembre au cinéma.

Prochainement au Cinéma