DR

Le réalisateur en profite pour défendre la star suite aux critiques de fans de Harry Potter.
 

Alors que Les Animaux Fantastiques sortira la semaine prochaine au cinéma, on a appris il y a seulement quelques jours que Johnny Depp avait rejoint la saga, et qu’il apparaîtrait même un court instant dans le premier volet avant que son rôle ne soit développé dans la suite. Quel rôle ? Il se murmure qu’il jouera Grindelwald, un sorcier puissant, ami d’enfance de Dumbledore qui a basculé du côté obscur et a fini par perdre un duel contre Albus en 1945, après avoir terrorisé l’Europe (comme c'est précisé dans la bande-annonce du blockbuster écrit par J. K. Rowling).

Les Animaux fantastiques : Après New York, la magie se poursuivra à Paris

Interviewé par The Leaky Cauldron, le réalisateur David Yates confirme que Johnny Depp jouera bien ce personnage important dans le parcours de Dumbledore, profitant de l’entretien pour défendre le comédien, car lors de l’annonce de son casting, des fans de Harry Potter ont supplié J.K. Rowling de le virer. Pas à cause de son jeu, mais de son comportement violent en privé (pour plus de détails, cliquez ici). "Il fallait trouver le comédien le plus intéressant et inspiré pour le rôle de Grindelwald. Nous nous demandions qui pourrait le faire évoluer de la façon la plus captivante possible et nous avons pensé à lui. Après, on est dans un vieux business assez bizarre où on peut être le meilleur une semaine, puis être la cible de critiques virulentes la suivante. Il y a des hauts et des bas. Mais personne ne peut vous retirer votre talent. Johnny Depp est un véritable artiste. Il a créé plusieurs personnages qui ont acquis une place importante dans la pop culture. C’est un acteur brillant, donc on était très excités à l’idée qu’il incarne ce personnage. De voir ce qu’il peut en faire. Il n’a peur de rien, il a beaucoup d’imagination et il est ambitieux. On pensait qu’il pouvait lui apporter quelque chose de spécial et de divertissant. On l’a approché pour toutes ces raisons, pas pour sa popularité. On s’en fiche qu’il soit connu ou non, ici, ce qui compte, c’est qu’il soit intéressant."

La saga Harry Potter film par film : 1. L’école des sorciers

Le producteur David Heyman partage le même point de vue. Pour faire face à un personnage aussi populaire que Dumbledore (que le studio doit encore caster, d’ailleurs), il fallait un acteur "qui a un certain poids. C’était très important, et il y a une raison pour laquelle Johnny Depp a atteint un tel statut de star : c’est un acteur toujours juste qui prend des risques et multiplie les choix de carrière inattendus."

Ces propos suffiront-ils à calmer la colère des fans ? Les Animaux fantastiques sortira le 16 novembre au cinéma. L’histoire se déroule en 1926, alors que le magizoologiste Norbert Dragonneau (Eddie Redmayne) visite New York. Une série d'événements et de rencontres inattendues risquent de prolonger son séjour…

 

A lire aussi sur Première